Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Opération séduction pour les usagers des TER d’Occitanie

-
Par , France Bleu Hérault

Retards, intempéries, grèves… Le réseau SNCF en a déçu plus d’un ces derniers mois dans la région Occitanie. Alors l’entreprise de transports et la région essayent de ramener les brebis égarées et séduire de nouveaux clients en proposant des petits prix et davantage de trains.

La gare St Roch à Montpellier
La gare St Roch à Montpellier © Radio France - Sébastien Garnier

Avec les intempéries et les grèves de ces dernières semaines, la SNCF a perdu des clients et fait des mécontents. En partenariat avec la région Occitanie, elle se lance donc dans une opération reconquête en proposant plus de trains et des petits prix. Un plan séduction qui était initialement prévu en décembre. 

Plus de trains du quotidien

Dans les faits, c’est 72 trains en plus par jour qui circuleront dans toute l’Occitanie, 37.000 places au quotidien rajoutées. Objectif, avoir des trains plus régulièrement, qui partent plus tôt le matin et rentrent plus tard le soir. Avec 14 trains ajoutés entre Montpellier et Sète par exemple, un train passera toutes les 15 minutes. Entre Montpellier et Tarbes, c’est 20 trains en plus. 

La Région  verse chaque année 300 millions d’euros  pour l’amélioration du réseau. L’Occitanie a su convaincre la SNCF de la nécessité d’avoir de nouvelles rames. 18 au total ont donc été achetées par la Région, à 8 millions d’euros chacune.  Ces rames toute neuves devraient entrer en service fin mars. 

Rendre le train aussi pratique que la voiture

Pour  répondre à cet objectif , il faut proposer des trajets moins chers. Plusieurs initiatives vont voir le jour d’ici mars. D’abord pour les jeunes, avec des trajets pour les sorties scolaires à un euro. Le but, donner l’habitude du train, dès l’école. 

Ensuite, pour les clients qui ont un abonnement mensuel, passer à un annuel leur donnera droit à un mois gratuit. Et pour ceux qui sont déjà abonnés à l’année, s’ils parrainent quelqu’un , un mois lui sera aussi offert. 

Enfin, il est prévu de développer davantage les réductions culture et transport groupés. Ainsi pour aller au festival Escale à Sète en train en avril, il y aura une offre combinée.

Encore faudrait-il que ces nombreux trains arrivent à l’heure. Sur ce point la direction régional de la SNCF assure avoir fait des efforts. Depuis le 1er février, seul un train sur dix était en retard. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu