Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Orléans : les premiers E-bus espagnols entreront en service début 2021

-
Par , France Bleu Orléans

Orléans Métropole a dévoilé ce mercredi la physionomie des prochains bus électriques à recharge lente qui seront mis en service, début 2021. Ils sont fabriqués par l'espagnol, Irizar, basé à San Sébastian. A terme, d'ici 2026, l'ensemble de la flotte de bus sera 100% électrique.

Projet E Bus livré fin 2020
Projet E Bus livré fin 2020 - Irizar Mobility

Pour l'instant, on ne peut les voir qu'en photo : les E-bus espagnols commandés par la Métropole d'Orléans n'arriveront qu'à la fin de l'année. Ils seront mis en service début 2021. C'est la société Irizar, basée à San Sébastian, qui a décroché en décembre dernier le premier marché d'Orléans Métropole pour la fourniture de bus électriques. En tout, elle va livrer 29 véhicules, des bus qui ont quelque part les allures d'un tramway. " C'est totalement assumé" explique le directeur commercial d'Irizar, Alberto Gonzàlez Pizzaro. " On veut en finir avec la forme cubique des bus. On a voulu aussi plus de luminosité avec des baies vitrées plus grandes.

Une autonomie de plus de 200 km 

Ces bus auront une autonomie de 220 kilomètres, ce qui permet d'assurer un service sur la journée. Ils seront ensuite rechargés toute la nuit au dépôt. Les batteries elles ont une durée de vie de 8 ans et après Irizar s'engage à leur donner une 2ème vie. "On a déjà signé des partenariats notamment avec Repsol en Espagne pour utiliser ces batteries qui seront encore à 80% de leur capacité. Et après, on s'engage également à les recycler." Ces arguments ont évidemment comptés dans le choix d'Irizar par Orléans Métropole. La société espagnole espère elle décrocher les autres marchés à venir. " Orléans est déjà pour nous une vitrine pour toute l'Europe. On a proposé ce qu'on fait de mieux et on espère que ça va aussi attirer plus de monde sur le réseau des bus". 

Une flotte de bus 100% électrique d'ici 2026 

L'objectif de la Métropole et de son président Olivier Carré est d'arriver à une flotte de bus 100% électrique d'ici 2026. Ce qui représente une dépense de 105 millions d'euros. " On nous a critiqué sur ce choix de l'électrique" explique Oivier Carré.  "Aujourd'hui, on sait en prix d'achat réel qu'un bus électrique utilisé sur 15 ans ne coûte pas plus cher qu'un bus thermique. On peut donc faire une transition environnementale sans que cela coûte plus cher pour la collectivité et les contribuables." 

D'autres mesures pour accompagner cette transition 

Les mini bus déjà en service
Les mini bus déjà en service © Radio France - Patricia Pourrez

Le passage à une flotte de bus 100% électrique doit permettre de réduire de 3% les émissions de gaz à effet de serre sur la Métropole. Les élus reconnaissent eux même que c'est peu. Mais, à terme, ils espèrent attirer plus de clients dans les bus. Une réorganisation du réseau est également envisagé avec plus de transports à la demande, toujours sur des véhicules électriques de 6 ou 9 places. " Depuis 2019, grâce aux outils numériques, les services de transports à la demande ont bondi de 71%. On doit continuer sur cette dynamique" explique Bruno Malinverno, le vice président chargé des transports à la Métropole d'Orléans. Actuellement, 27 véhicules électriques circulent déjà sur le réseau Tao : 6 bus dont 2 articulés, 6 mini bus sur la ligne 25 et 8 autres sur les lignes L et O ainsi que 7 véhicules dédiés au transport à la demande. D'ici 2026, ce sont 180 bus électriques qui seront en service. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess