Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Pagaille en gare de Thionville : "En 15 ans je n'avais jamais vu ça"

mercredi 3 octobre 2018 à 22:44 Par Antoine Barège, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Une bonne partie des 12.000 frontaliers qui prennent le train chaque matin pour aller au Luxembourg ont subi des gros retards mercredi après la panne d'un train de fret à la frontière. Excédés, des voyageurs n'ont pas hésité à traverser les voies en gare de Thionville pour changer de train!

Des dizaines de voyageurs ont traversé les voies en gare de Thionville
Des dizaines de voyageurs ont traversé les voies en gare de Thionville

Thionville, France

La pagaille en gare de Thionville ce mercredi matin. Un train de fret est une nouvelle fois tombé en panne côté Français vers 7h15, à 1 km de la frontière Luxembourgeoise, il a fallu le dépanner et la circulation a été totalement paralysée entre Hettange-Grande (Moselle) et Luxembourg-ville jusqu'à 9h59. Une galère de plus pour les 12.000 travailleurs frontaliers qui prennent chaque jour le TER entre Metz et le Luxembourg. 

"De la folie"

"il n'y avait pas d'agent sur le quai" raconte ce Mosellan qui travaille dans une grande banque au Luxembourg, il a voulu prendre le train à Thionville. "C'est bizarre, quand il y a des contrôles, il y a toujours 20 ou 30 agents, là il n'y avait personne et les trains étaient mal indiqués". Un train était par exemple affiché sur 3 quais en quelques minutes si bien que des usagers excédés ont traversé les voies pour monter dans des TER qui arrivaient de Metz

Comme au loto

"Il y a eu de la panique" explique ce témoin à France Bleu Lorraine "c'est sûr certains disaient qu'il y avait les souterrains mais quand vous avez par exemple 1.000 personnes qui attendent le train sur le quai et qu'un TER arrive avec 200 places, si vous prenez le souterrain vous n'avez pas de place, c'était comme au loto". Les bus de substitution mis en place par la SNCF étaient peu nombreux. 

Certains voyageurs ont été choqués par la scène, "la folie", "les gens ont pété des câbles, ils ont fait n'importe quoi" rapporte un autre habitué du TER Metz Luxembourg. "Tout simplement du suicide, en 15 ans je n'avais jamais vu ça" raconte un témoin.

La SNCF s'excuse

La SNCF a réagit sur twitter, elle s'excuse pour les désagréments occasionnés et condamne les traversées de voies. Les usagers du TER Metz-Luxembourg de 6h33 sont arrivés à Luxembourg ville à 10h30, les autres ont connu des gros retards, en gare de Thionville il a fallu couper l'alimentation électrique quelques minutes pour des raisons de sécurité. 

Seulement trois journées sans incident depuis la rentrée

L'association des voyageurs du TER Metz-Luxembourg compte bien demander des explications au président de la région Grand Est Jean Rottner, financeur des TER. Selon les informations de France Bleu Lorraine, depuis le 1er septembre, il y a eu que trois journées sans incident sur cette ligne très fréquentée, un chiffre qui n'est pas contesté par la SNCF. La SNCF annonce qu'elle ne portera pas plainte après les incidents de ce mercredi à Thionville.