Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Panne en gare Montparnasse : trafic toujours difficile pour les Bretons ce lundi

dimanche 29 juillet 2018 à 16:13 Par Alexandre Frémont, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Alors qu'une panne d'alimentation à la gare Montparnasse paralyse le trafic entre Paris et le Grand-Ouest depuis vendredi, les bretons ont du composer ce dimanche avec une circulation très réduite des trains. Même scénario ce lundi. Seulement un train sur deux circulera entre Paris et la Bretagne.

Le courant devrait être entièrement rétabli d'ici jeudi selon RTE
Le courant devrait être entièrement rétabli d'ici jeudi selon RTE © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

Bretagne, France

C'est une pagaille dont les vacanciers se seraient bien passés. Depuis trois jours maintenant, ils doivent composer avec des annulations et des retards importants de trains en provenance ou en direction de Paris. Pour ce lundi, prévoyez un train sur deux en circulation, comme dimanche, entre Paris et la Bretagne et moins que samedi, où près de 70 % des trajets étaient assurés. 

Des voyageurs bloqués à Saint-Malo

Ce dimanche, on a pu voir en gare de Saint-Malo, en Ille-et-Vilaine, certains voyageurs bloqués par des problèmes de train. Samira, la trentaine, revient d'une semaine de vacances sur l'île de Jersey. Elle doit prendre un TGV direction Paris Montparnasse, sauf qu'il est annulé et qu'il n'y en a qu'un seul en circulation ce dimanche après-midi. Les autres sont supprimés. "Je ne sais pas comment je vais faire, désespère-t-elle. Je travaille ce lundi et je pense que le seul train qui roule sera complet". Elle se rend au guichet pour que la SNCF lui trouve une solution. "Un chauffeur de taxi devant la gare m'a dit que je pouvais prendre un train pour Rennes et faire ensuite Rennes-Paris Austerlitz. Mais je sais pas si c'est vraiment possible, souffle-t-elle. En tout cas, je ne peux pas rester ici, même si c'est joli Saint-Malo", sourit tout de même Samira.  

Le seul train  en circulation entre Saint-Malo et Rennes ce dimanche après-midi - Radio France
Le seul train en circulation entre Saint-Malo et Rennes ce dimanche après-midi © Radio France - Alexandre Frémont

Une centaine de trains supprimés ce lundi 

Prenez vos précautions si vous devez prendre le train ce lundi depuis ou vers Paris. La SNCF annonce la circulation une nouvelle fois d'un train sur deux. Au total, 115 TGV sont supprimés sur toute la France, 35 chez nous en Bretagne. Voici la liste des trains supprimés : 

Quimper

  1. Le TGV 8702 prévu à 5 h 11 de Quimper vers Paris 
  2. Le TGV 8710 prévu à 9 h 11 de Quimper vers Paris
  3. Le TGV 8717 prévu à 10 h 52 de Paris vers Quimper
  4. Le TGV 8720 prévu à 11 h 31 de Quimper vers Paris 
  5. Le TGV 8725 prévu à 15 h 00 de Paris vers Quimper 
  6. Le TGV 8730 prévu à 15 h 15 de Quimper vers Paris
  7. Le TGV 8729 prévu à 16 h 52 de Paris vers Quimper
  8. Le TGV 8746 prévu à 19 h 20 de Quimper vers Paris
  9. Le TGV 8751 prévu à 19 h 52 de Paris vers Quimper

Brest 

  1. Le TGV 8602 prévu à 05 h 18 de Brest vers Paris
  2. Le TGV 8610 prévu à 09 h 06 de Brest vers Paris
  3. Le TGV 8611 prévu à 09 h 52 de Paris vers Brest
  4. Le TGV 8620 prévu à 11 h 30 de Brest vers Paris
  5. Le TGV 8615 prévu à 11 h 52 de Paris vers Brest
  6. Le TGV 8617 prévu à 12 h 52 de Paris vers Brest
  7. Le TGV 8630 prévu à 14 h 13 de Brest vers Paris
  8. Le TGV 8632 prévu à 15 h 14 de Brest vers Paris
  9. Le TGV 8636 prévu à 16 h 22 de Brest vers Paris
  10. Le TGV 8629 prévu à 16 h 52 de Paris vers Brest
  11. Le TGV 8646 prévu à 19 h 18 de Brest vers Paris

Saint-Malo

  1. Le TGV 8080 prévu à 05 h 58 de Saint-Malo vers Paris
  2. Le TGV 8081 prévu à 08 h 09 de Paris vers Saint-Malo
  3. Le TGV 8085 prévu à 11 h 52 de Paris vers Saint-Malo
  4. Le TGV 8091 prévu à 14 h 06 de Paris vers Saint-Malo
  5. Le TGV 8086 prévu à 15 h 47 de Paris vers Saint-Malo
  6. Le TGV 8094 prévu à 18 h 51 de Saint-Malo vers Paris

Rennes

  1. Le TGV 8002 prévu à 07 h 03 de Rennes vers Paris
  2. Le TGV 8054 prévu à 08 h 35 de Rennes vers Paris
  3. Le TGV 8016 prévu à 16 h 52 de Rennes vers Paris
  4. Le TGV 8035 prévu à 19 h 52 de Paris vers Rennes
  5. Le TGV 8063 prévu à 21 h 09 de Paris vers Rennes

Lannion 

  1. Le TGV 8691 prévu à 09 h 52 de Paris vers Lannion
  2. Le TGV 8690 prévu à 16 h 46 de Lannion vers Paris 

Lorient

  1. Le TGV 8177 prévu à 16 h 46 de Paris vers Lorient
  2. Le TGV 8792 prévu à 14 h 55 de Lorient vers Paris

Retour à la normal prévu ce mardi 

Ce vendredi, c'est l'incendie d'un poste à haute tension à Issy-les-Moulineaux qui a provoqué une panne d'alimentation monstre. Ainsi, d'importants retards et des suppressions de trains à la gare Montparnasse à Paris ont refroidi un peu l'impatience des vacanciers qui devaient se rendre dans le Grand-Ouest ou regagner la capitale. Un week-end très compliqué donc pour ce chassé-croisé entre juillettistes et aoûtiens.

Selon RTE, le fournisseur électrique de la SNCF, après de gros travaux, le retour à la normale est prévu pour ce mardi, "grand maximum" : "Nous espérons pouvoir encore accélérer le rythme", détaillait le délégué régional Île-de-France de RTE lors d'un point presse ce dimanche. Selon la SNCF, les retards et les suppressions de trains sont dû à deux raisons : "d'une part, l'électricité n'étant pas rétablie par RTE, il n'est pas possible de faire circuler tous les trains en gare de Paris Montparnasse et d'autre part, le centre de maintenance est peu alimenté à cause de cette panne, donc certains trains sont mis de coté pour une maintenance nécessaire à une bonne circulation".

Une "mission d'enquête" a été lancée par Nicolas Hulot et Élisabeth Borne, respectivement ministres de la Transition écologique et ministre des Transports, pour faire la lumière sur une "fragilité manifeste dans l'alimentation de substitution de la gare Montparnasse"