Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Paris : accord de fin de conflit pour les salariés de Vélib'

jeudi 7 décembre 2017 à 10:53 Par Bénédicte Robin, France Bleu

Un accord a été signé dans la nuit de de mercredi à jeudi pour que les salariés de Cyclocity, filiale de JCDecaux chargée des Vélib' jusqu'à présent, puisse conserver leur emploi dans des conditions de travail et de salaires comparables chez le repreneur, Smovengo.

Un accord tripartite a été signé entre les syndicats de Cyclocity, le groupe JCDecaux et Smoovengo
Un accord tripartite a été signé entre les syndicats de Cyclocity, le groupe JCDecaux et Smoovengo © Maxppp - Bruno Levesque

Paris, France

Un accord tripartite a été signé dans la nuit de mercredi à jeudi entre les trois syndicats de Cyclocity, le groupe JCDecaux, et Smovengo. Il permet aux salariés volontaires d'être reclassés chez le nouvel exploitant des vélos en libre-service de la métropole, à partir du 1er janvier.

D'après nos informations, c'est JCDecaux (sous la pression de la mairie de Paris) qui va mettre la main à la poche pour compenser les écarts de salaires. Smovengo a jusqu'au 18 décembre pour proposer les contrats de travail. Les employés qui refusent les nouvelles conditions pourront bénéficier d'un plan social.

En avril 2017, Smovengo avait remporté l'appel d'offres pour le marché des vélos en libre-service de Paris et de la métropole du Grand Paris. Le passage de témoin doit se faire au 1er janvier. Des stations sont déjà en cours de désinstallation alors que l'installation des nouvelles prendra quelques mois en 2018.