Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Paris choisit Dott, Lime et Tier pour déployer les trottinettes en libre service

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Dott, Lime et Tier sont désormais les seuls opérateurs de trottinettes en libre-service autorisés à Paris. Ils ont remporté l'appel d'offres de la mairie.

David Belliard, adjointen charge des transports, avec les responsables des trois enseignes : Nicolas Gorse (Dott France), Sylvain Martin (Tier) et Garance Lefevre (Lime)
David Belliard, adjointen charge des transports, avec les responsables des trois enseignes : Nicolas Gorse (Dott France), Sylvain Martin (Tier) et Garance Lefevre (Lime) © Radio France - Louis de Bergevin

Les utilisateurs de trottinettes en libre-service à Paris n'ont désormais plus que trois choix de modèles possibles : Dott, Lime ou Tier. David Belliard, le nouvel adjoint à la maire de Paris en charge des transports, a dévoilé jeudi le nom des trois opérateurs autorisés à déployer leur flotte dans les rues de la capitale. 

Dott, Lime et Tier ont été choisis parmi seize candidats et selon trois critères de sélection : la responsabilité environnementale, la sécurité des usagers et la gestion de la maintenance et de la recharge des engins. Ils déploieront chacun 5000 engins maximum, ce qui portera à 15 000 le nombre de trottinettes en libre-service dans les rues.

Les trois services de trottinettes électriques retenues par la mairie de Paris.
Les trois services de trottinettes électriques retenues par la mairie de Paris. © Radio France - Louis de Bergevin

Moins de trottinettes sur les trottoirs? 

Cet appel d'offres de la ville de Paris, lancé fin 2019, avait notamment pour objectif de réglementer le secteur et mettre fin au stationnement sauvage sur les trottoirs. Dans un communiqué, la société américaine Lime s’engage "à maintenir et à intensifier ses actions en matière de sécurité et de sensibilisation au stationnement auprès des usagers pour un meilleur partage de l’espace public".

"On était dans une situation de jungle, désormais on entre dans un nouveau chapitre : on régule, on limite le nombre d'engins", confirme David Belliard, adjoint à la mairie de Paris en charge des transports. Sur Twitter, la maire de Paris, Anne Hidalgo "appelle les usagers des trottinettes à respecter les piétons et le code de la route pendant leurs trajets à se garer aux endroits prévus". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La Ville de Paris va ajouter 2500 emplacements dédiés pour garer ces trottinettes. Certaines places proposeront par ailleurs des bornes de recharge comme celles déployées début juillet par la start-up américaine Charge. L'entreprise allemande Tier précise de son côté, qu'elle est le "le premier opérateur de micromobilité à avoir intégré des batteries amovibles sur ses trottinettes permettant ainsi de réduire de 90% ses émissions carbone".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess