Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Paris-Granville : le train anti-feuilles mortes de la SNCF a permis de réduire de moitié les retards

jeudi 8 novembre 2018 à 21:11 Par Marc Bertrand, France Bleu Cotentin et France Bleu

Depuis l'automne 2016 où les feuilles mortes avaient désorganisé la circulation sur la ligne Paris-Granville, la SNCF a lancé un plan anti-feuilles qui est reconduit pour la deuxième année consécutive. Il a permis de réduire de 45% les retards sur la ligne sur le mois d'octobre.

Le "raton laveur", le train-laveur de la SNCF en Normandie.
Le "raton laveur", le train-laveur de la SNCF en Normandie. © Radio France - Marc Bertrand

Granville, France

"En octobre 2016, on a eu énormément de problème d'adhérence sur les voies, on n'a eu que 41% de trains à l'heure sur le Paris-Granville, ça a été une crise qui a provoqué un sursaut chez nous", explique Jean Cosson, directeur des affaires territoriales de SNCF Mobilités en Normandie. Depuis cet automne 2016 en forme de Bérézina pour la SNCF, la compagnie ferroviaire a lancé en 2017 un plan anti-feuilles mortes à l'échelle de la région Normandie. 

Un train laveur de rails, avec des buses qui envoient de l'eau sous très haute pression, ainsi qu'un autre train "gratteur" récurent les voies de l'ensemble de la région, à raison de 450 km par jour, depuis le 15 octobre et jusqu'au 8 décembre. "On a travaillé à la maîtrise de la végétation avec 4 millions d'euros investis sur l'échelle de la région dans l'élaguage des voies", explique Gilles Gaspard, de la direction normande de SNCF Réseau. 

La ligne Paris-Granville est la plus sensible au problème, parce qu'elle est située sur une coulée verte depuis Paris"

De 41% à 86% de trains ponctuels en deux ans

Les systèmes d'ABS des trains ont également été améliorés, et la vitesse réduite, pour éviter aux trains de glisser sur les feuilles mortes. De 160 km/h en temps normal, l'allure est réduite à 120 km/h pendant les deux mois d'automne, "ce qui allonge le temps de trajet de 15 à 20 minutes mais empêche les trains de déraper"

La SNCF affirme ainsi avoir un taux de ponctualité des trains de 86% pour le mois d'octobre 2018 sur le Paris-Granville, et 80% en 2017 pour la première année du plan, contre 41% seulement en 2016. Quant au retard dû aux feuilles mortes du début de l'automne sur le Paris-Caen-Cherbourg, "ça s'est passé avant le déclenchement du plan", assure Gilles Gaspard.