Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

SNCF : les trains à petits prix OuiGo bientôt au départ de la Gare de Lyon

mardi 11 septembre 2018 à 8:08 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Après Montparnasse et la Gare de l'Est, la SNCF propose à partir de décembre 2018 des OuiGo (trains low-cost) au départ de la Gare de Lyon vers six nouvelles destinations dans le sud de la France : Cannes, Toulon, Antibes, Saint-Raphaël et Draguignan.

Bientôt des OuiGo à la gare de Lyon
Bientôt des OuiGo à la gare de Lyon © Maxppp - SAUCOURT Patrice

Paris, Île-de-France, France

La gare de Lyon accueillera à partir du mois de décembre 2018 des trains OuiGo pour aller vers le sud de la France. Six nouvelles destinations seront proposées depuis cette gare : Nice, Cannes, Toulon, Antibes, Saint-Raphaël et Draguignan.

Il y a quelques mois encore, les voyageurs ne pouvaient prendre un OuiGo que depuis des gares éloignées de Paris. Il fallait se rendre à Roissy ou à Marne-la-Vallée pour pouvoir profiter des bas prix de ces trains. Cela voulait dire ajouter une ou deux heures de trajet au voyage. 

Ces trains OuiGo sont désormais proposés au départ de Montparnasse, de la Gare de l'Est et donc dans quelques mois de la Gare de Lyon. Les prix sont toujours aussi attractifs : à partir de 19 euros pour les adultes et 8 euros pour les enfants. 

Ces trains attirent de plus en plus de monde. En 2013, ils transportaient moins de 2 millions de voyageurs, en 2017, 13 millions de personnes avaient choisi OuiGo pour se déplacer.

Avec ces offres à petits prix, la SNCF espère pouvoir faire face à l'ouverture de la concurrence en 2020.