Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Paris : les bus diesel vont rouler plus longtemps que prévu, faute de véhicules électriques

mardi 6 novembre 2018 à 17:23 Par Émilie Defay, France Bleu Paris et France Bleu

La RATP n'a pas assez de bus propres pour faire face aux besoin du nouveau réseau de bus parisien en 2019. De vieux bus diesel vont continuer à circuler.

Cent dix huit bus diesel supplémentaires vont rouler dans Paris à partir d'avril 2019.
Cent dix huit bus diesel supplémentaires vont rouler dans Paris à partir d'avril 2019. © Radio France - Gilles Halais

Paris, France

Le timing a semble-t-il été mal calculé. La restructuration totale du réseau de bus à Paris en avril 2019 nécessite une centaine de bus supplémentaire mais l'entreprise n'a plus de véhicules électriques en stock. De vieux bus diesel vont donc être remis en service pendant quelques mois.

Une commande de 1000 bus électriques a bien été passée au début de l'année 2018, mais les premiers véhicules ne seront livrés qu'à partir de 2020. En attendant, la RATP n'a pas d'autres choix que de prolonger la durée de vie de 118 bus diesel classés Crit'Air 4 ou 5, les catégories les plus polluantes, qui seront interdites de circulation à Paris en 2019.

"C'est inacceptable. La RATP doit se mettre en conformité avec la réglementation, estime Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France et d'Ile-de-France Mobilités. "Ces matériels vont faire l'objet d'une rénovation intérieure", précise la RATP. "Et ils sont tous équipés de filtres à particules permettant de limiter les émissions de polluants"

La restructuration du réseau de bus parisien va se traduire par la création de quatre lignes supplémentaires, 53 autres vont être modifiées et 250 arrêts de bus créés. Actuellement, la RATP compte une flotte de 4700 bus dont 800 hybrides, 74 électriques et 140 qui fonctionnent au gaz naturel (GNV). L'objectif est d'atteindre 100% de véhicules propres en 2025.