Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Paris : où sont les vélos et trottinettes JUMP qui ont disparu de la capitale ?

-
Par , France Bleu Paris

Mauvaise surprise pour ceux qui avaient l'habitude de prendre un vélo ou une trottinette JUMP. La plupart des engins proposés en libre-service ont disparu ce week-end. C'est JUMP qui les a récupérés pour les stocker dans des entrepôts avant de les donner à Lime qui reprend son matériel.

JUMP à Paris : c'est fini.
JUMP à Paris : c'est fini. © Radio France - Stéphanie Berlu

Où sont les vélos et les trottinettes JUMP ? Eh bien non, ils ne se sont pas volatilisés ce week-end. La société JUMP est en train de tous les récupérer dans la capitale et ailleurs pour les stocker dans des entrepôts. C'est la conséquence d'un accord, en passe d'être finalisé, entre Uber/JUMP et Lime, une autre société qui opère dans le même secteur.

Les usagers sont désagréablement surpris

Pour les usagers, c'est la douche froide. Apparemment, ils n'avaient pas été informés de ce transfert entre entreprises et ils ont eu la surprise, ce lundi, de ne plus trouver le vélo ou la trottinette qu'ils avaient l'habitude de prendre pour se déplacer. 

JUMP était présent à Paris depuis avril 2019. Sa flotte rassemblait 5.000 vélos électriques et 430 trottinettes en libre-service des rues de la capitale.

Un porte-parole d'Uber/JUMP, contacté par France Bleu Paris, explique : "Comme annoncé le mois dernier, Lime a acquis les opérations et les véhicules de JUMP. Le partenariat n’est pas encore finalisé en Europe mais nous avons déplacé la majorité de nos vélos et trottinettes dans nos entrepôts en préparation du transfert des opérations à Lime".

JUMP prépare la transition

Début mai 2020, dans le cadre d'un accord avec Uber, Lime devient propriétaire du matériel de JUMP. Et ce serait pour "assurer une transition en douceur"  que JUMP aurait  commencé à déplacer les vélos et les trottinettes dans des entrepôts. Ils voudraient que tout soit prêt quand l'accord sera signé.  

Les vélos et trottinettes ex-JUMP vont ils revenir  ?

Les vélos et trottinettes reviendront-ils à Paris, sous quel nom, dans quelle condition ? Pas de réponse pour l'instant. Mais, peut-être pour rassurer les usagers français, Uber/JUMP précise qu'aux "États-Unis et au Canada, la transition a commencé il y a quelques semaines. Lime a déjà commencé à déployer sur ces marchés un grand nombre des vélos et des trottinettes qu'elle a acquis auprès d'Uber".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess