Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Paris : la police évacue la "colline du crack" porte de la Chapelle

mercredi 27 juin 2018 à 7:47 - Mis à jour le mercredi 27 juin 2018 à 13:04 Par Martine Bréson et Victoria Koussa, France Bleu Paris et France Bleu

La police a évacué un campement sauvage connu sous le nom de la "colline du crack" ce mercredi matin, porte de la Chapelle dans le 18e arrondissement de Paris. L'accès du périphérique intérieur par l'A1 restera fermé jusqu'à jeudi 6h00 du matin, le temps de tout nettoyer.

Eavcuation d'un camp porte de la Chapelle.
Eavcuation d'un camp porte de la Chapelle. © Radio France - Benjamin Mathieu

Paris, France

Évacuation de la "colline du crack" ce mercredi matin dans le 18ème arrondissement de Paris porte de la Chapelle. L'opération devrait se terminer jeudi à 06h00. Ce camp sauvage est installé sur la bretelle d'accès. Il regroupe une population marginalisée, des toxicomanes qui vivent dans des conditions d'hygiène déplorables et se mettent en danger en mendiant sur la route. Un camp de migrants s'était installé juste à côté il y a quelques semaines.

Un camp connu pour le trafic de drogue et la prostitution

Ce campement était surnommé "la colline du crack" car le trafic de drogue y était important. Certaines femmes toxicomanes s'y prostituaient. Le responsable d'une association, qui a voulu garder l'anonymat, indique qu'il y avait plus d'une centaine de personnes sur la "Colline". 

Son association intervient dans ce camp où beaucoup viennent la journée pour acheter leurs drogues dit-il. Les toxicomanes avaient l'habitude de mendier quand les voitures s'arrêtaient au feu. 

Des matelas à même le sol jonché de déchets en tout genre, d'excréments, au milieu des rats : une journée entière est nécessaire à la ville de Paris pour nettoyer la "Colline". 

Le nettoyage devrait être terminé jeudi à 06h00. - Radio France
Le nettoyage devrait être terminé jeudi à 06h00. © Radio France - Victoria Koussa

Les accès resteront fermés à la circulation jusqu'à jeudi matin pour le nettoyage :

Pour permettre cette évacuation, l'accès au périphérique intérieur par l'A1 est fermé pour la journée de mercredi jusqu'à jeudi 6 heures. Cette fermeture a provoqué des bouchons. Selon le Pôle mobilité de France Bleu Paris, mercredi matin, les automobilistes ont dû patienter une heure dans ces embouteillages.

Fermeture de l'accès au périphérique intérieur par l'A1. - Radio France
Fermeture de l'accès au périphérique intérieur par l'A1. © Radio France - Victoria Koussa

Où sont mis à l'abri les toxicomanes ?

"Entre le pôle universitaire en préparation au nord de Paris et les infrastructures pour les jeux Olympiques de 2024, on redoutait tôt ou tard une évacuation", a regretté le responsable d'une association, car "les solutions d'hébergement sont très peu nombreuses et les suivis sanitaires compliqués".

En tout quarante-deux toxicomanes sur la centaine sur place ont accepté d'être pris en charge mercredi par la ville de Paris et les associations sur place. D'abord accueillis dans des chambres d'hôtel - dont une vingtaine de places pérennes, ils seront orientés vers des Caruud (Centres d'Accueil et d'Accompagnement à la réduction des risques pour les Usagers de Drogues).

Quant aux autres, les riverains sont persuadés qu'ils reviendront, comme après l'évacuation de septembre dernier, s'installer au bord de l'échangeur. Les associations, elles, craignent qu'ils ne s'installent dans les gares, en particulier la gare du Nord, ou les stations de métro sur les lignes 4 et 12 qui se trouvent à proximité.