Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Paris reste l'agglomération la plus embouteillée de France

-
Par , France Bleu Paris

Selon la nouvelle édition de l'étude TomTom Traffic Index publiée ce mercredi matin, Paris est la ville la plus embouteillée de France. Elle pointe à la 42e place au niveau national. Nous perdons de plus en plus de temps dans notre voiture en région parisienne.

Porte de Saint Cloud le périphérique est saturé
Porte de Saint Cloud le périphérique est saturé © Radio France - Stéphane Milhomme

Nous n'avons jamais passé autant de temps coincés dans les bouchons en région parisienne. Il s'agit de l'agglomération la plus embouteillée de France, devant Marseille et Bordeaux. Paris se classe 19e en Europe, 42e au niveau mondial. Bangalore, en Inde, remporte la palme de la ville la plus congestionnée dans le monde entier.

L'indice de congestion, c'est-à-dire le temps de déplacement supplémentaire mesuré par chaque conducteur, est passé à 39% en 2019, soit en augmentation de 3% par rapport à l'année précédente.

163 heures perdues l'an dernier dans les bouchons

Au cours de l'année dernière, les automobilistes de région parisienne ont perdu 163 heures dans les bouchons, soit plus de six jours par an. Cela représente cinq heures de plus qu'en 2018. 

Le matin, nous perdons en moyenne 22 minutes au volant, 21 minutes le soir. C'est aux alentours de 8h et entre 17h et 19h que nous risquons le plus de nous retrouver coincés dans les embouteillages. 

Le 6 décembre, jour le plus embouteillé l'an dernier

Le mouvement social contre la réforme des retraites a eu un impact sur nos conditions de circulation. Le niveau moyen d'embouteillages est monté à 53% en décembre 2019. Le 6 décembre, au lendemain du début dans la grève dans les transports d’Île-de-France, cet indice a atteint 78%. Ce jour-là, selon l'étude, la vitesse moyenne sur le périphérique intérieur entre 16h et 20h était de 15 km/h, de 13 km/h sur le périphérique extérieur.

Au contraire, le 15 août 2019 a été le jour le plus fluide sur les routes franciliennes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu