Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Paris : une brigade contre les véhicules mal garés

jeudi 4 janvier 2018 à 14:24 Par Émilie Defay, France Bleu Paris et France Bleu

Depuis le 1er janvier, les agents de surveillance de Paris (ASP), les fameuses "pervenches", ne contrôlent plus le stationnement payant et sont affectés à d'autres tâches. Parmi leur mission prioritaire : la lutte contre les incivilités routières et notamment le stationnement gênant.

Beaucoup de véhicules utilitaires stationnent sur les pistes cyclables à Paris
Beaucoup de véhicules utilitaires stationnent sur les pistes cyclables à Paris © Radio France - Emilie Defay

Paris, France

A Paris, les "pervenches" sont désormais chargées de nouvelles missions. Depuis le 1er janvier et l'application de la réforme du statut de Paris, la Ville a récupéré sous sa houlette les 1600 agents de surveillance (ASP) jusque-là placés sous l'autorité de la préfecture de police. 

Auparavant, ils étaient chargés de verbaliser le stationnement. Mais cette tâche est depuis le 1er janvier confiée à des sociétés privées dans le cadre de la dépénalisation du stationnement. Les ASP vont donc désormais être affectés à des missions de lutte contre les incivilités, et notamment en matière de circulation routière.

Pour un meilleur respect des couloirs de bus et pistes cyclables

"Ces personnels vont plutôt se concentrer sur le contrôle du stationnement gênant ou l'utilisation des couloirs de bus ou des pistes cyclables par des véhicules qui n'y sont pas autorisés", explique Christophe Najdovski, l'adjoint à la maire de Paris en charge des déplacements. L'élu souhaite également sanctuariser les trottoirs en traquant les véhicules qui y sont stationnés ou qui y circulent impunément (deux-roues motorisés et vélos).

Autre mission pour ces agents : la lutte contre la pollution avec le contrôle des vignettes Crit'Air. Autant de tâches négligées par la préfecture de police de Paris, selon la Ville, qui entend désormais faire respecter les règles. Passés le temps de formation des agents et la pédagogie des premières semaines, les PV risquent de pleuvoir.