Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Transports

VIDÉO : Le Département du Pas-de-Calais et la Sncf font sauter le bouchon du passage à niveau de Verton, près de Berck

mercredi 25 avril 2018 à 16:27 Par Matthieu Darriet, France Bleu Nord

A Verton, la Sncf et le Département du Pas-de-Calais suppriment un passage à niveau qui entrave la circulation vers Berck. Il sera remplacé par une tranchée sous la voie, pour les voitures et les camions. Fin de ce chantier à 12 millions d'euros, en octobre.

Afin de supprimer le passage à niveau, une tranchée a été creusée sous les voies, pour faire passer 10.000 véhicules par jour et même 15.000 en période estivale.
Afin de supprimer le passage à niveau, une tranchée a été creusée sous les voies, pour faire passer 10.000 véhicules par jour et même 15.000 en période estivale. © Radio France - Matthieu Darriet

Verton, France

Vous avez surement remarqué ce chantier, si vous êtes allés voir les cerfs-volants à Berck, ces derniers jours. A Verton, un passage à niveau est en cours de suppression. Il n'est pas véritablement dangereux, mais il est très perturbant pour les voitures et les camions qui vont à Berck.

Un projet vieux de 15 ans

Cet axe, point final de la "Route des vacances", est emprunté chaque jour par 10. 000 voitures (dont 5% de camions), avec des pointes à 15 000 dès qu’il fait beau. Mais, il aura fallu 15 ans pour que ce projet de tranchée sous les voies sorte des cartons. Jean-Claude Leroy est le président du Département : "c'est le deuxième plus gros chantier routier actuellement dans le Pas-de-Calais, avec la liaison entre la RD301 et l'A26 à Aix-Noulette. C'est une opération de mise en sécurité très attendue par la population." 

La suppression des feux autour du passage à niveau va créer de la fluidité, notamment pour les week-end, explique Jean-Claude Leroy.  

L’hôpital voisin et les secours étaient demandeurs également de ces travaux. Car avec 40 trains par jour, les barrières étaient souvent baissées. 

Avec 40 trains par jour, les barrières du passage à niveau étaient souvent baissées, ce qui était un problème pour les secours voulant accéder à l'hôpital voisin. - Radio France
Avec 40 trains par jour, les barrières du passage à niveau étaient souvent baissées, ce qui était un problème pour les secours voulant accéder à l'hôpital voisin. © Radio France - Matthieu Darriet

Ce chantier, qui va coûter 12 millions d'euros (pris en charge par le Département, l'Etat et la Sncf) est déjà bien avancé, témoigne Philippe Becquelin, de Sncf-Réseau : " On a planté 660 pieux. On a aussi posé des palplanches, comme des grands rideaux métalliques qui plongent à 15 m de profondeur pour conforter l'ouvrage. Et puis pendant le week-end de Pâques, on a posé les tabliers de l'ouvrage, deux pièces de béton de 170 tonnes chacune."

Désormais on peut faire le terrassement et tracer la route sous les voies, raconte Philippe Becquelin.

La circulation doit être rétablie pour le mois d’octobre, après une année de chantier.