Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Pas de gratuité estivale pour le stationnement à Tours

mercredi 1 août 2018 à 5:28 Par François Desplans, France Bleu Touraine

C'est le cas chaque été depuis 2005. La mairie de Tours ne fait pas de cadeau estival aux automobilistes. Le stationnement reste payant, comme à Amboise, Chinon, St-Pierre-des-Corps et Blois. Hors PV, les parcmètres ont rapporté à la ville 2,1 millions d'euros sur les six premiers mois de l'année.

Contrairement à Toulouse, à Lyon ou encore à Nantes, le stationnement reste payant à Tours au mois d’août
Contrairement à Toulouse, à Lyon ou encore à Nantes, le stationnement reste payant à Tours au mois d’août © Radio France - Simon Soubieux

Tours, France

C'est peut être la question que vous vous posez en ce mercredi 1er août. Le stationnement devient-il gratuit à Tours jusqu'au 15 août ? Une question pertinente quand on sait qu'à Toulouse, Nantes ou encore à Lyon, toute ou une partie de la ville passe en mode gratuit. Mais pas à Tours. Comme chaque été depuis 2005, les parcmètres ne partent pas en vacances, les PV non plus. 

La gratuité favoriserait au contraire la multiplication des voitures ventouses et diminuerait la rotation des véhicules, ce qui serait une mauvaise nouvelle pour le commerce local" - Marion Nicolay-Cabanne, première adjointe à la mairie de Tours

En Touraine, pas de gratuité non plus au mois d'août pour le stationnement à Amboise, Chinon, St-Pierre-des-Corps. Même chose à Blois. 

Les Tourangeaux utilisent davantage les parcmètres depuis le début de l'année

C'est l'un des effets du nouveau système de stationnement mis en place depuis le 1er janvier. Les Tourangeaux fraudent beaucoup moins. La preuve, sur les six premiers mois de l'année, les recettes des parcmètres ont rapporté à la ville plus de deux millions d'euros. 2,1 millions précisément. C'est 16,6 % de plus que l'an dernier sur la même période. Soit 300 000 euros en plus dans les caisses de la ville. 

La ville de Tours acceptera-t-elle d'instaurer le premier quart d'heure gratuit ? 

Mais la mairie de Tours n'exclue pas d'autres modifications pour encore améliorer le système du stationnement. Par exemple, simplifier à nouveau l'usage des horodateurs, certains commerçants réclament de leur côté plus de tolérance pour les dépassements de temps de quelques minutes. Quant au premier quart d'heure gratuit, l'idée est étudiée par les services de la ville. Réponse attendue à la fin de l'année