Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pas de "péril" pour les ponts sarthois mais un entretien parfois urgent

-
Par , France Bleu Maine

Les ponts de la Sarthe sont en bon état selon le département, propriétaire d'une majorité d'entre eux. Il consacre chaque année plus d'un million d'euros à leur entretien, et l'apparition de "désordres" liés aux conditions climatiques a tendance à s'accélérer.

La Sarthe compte plus de 1850 ponts rien que pour ceux gérés par le département - ici à Beaumont.
La Sarthe compte plus de 1850 ponts rien que pour ceux gérés par le département - ici à Beaumont. - Photo Havang

Sur 1 850 ponts gérés par le département en Sarthe, aucun n'est en situation de péril selon Frédéric Beauchef, vice-président du département chargé des infrastructures routières. La collectivité consacre chaque année plus d'un million d'euros à leur entretien, dont 800 000 pour les "gros" travaux.

En ce moment plusieurs ponts métalliques de la Ferté-Bernard sont en réfection, un chantier à 400 000 euros. L'an prochain ce sera au tour du principal pont de Sablé. Des "désordres" y ont été repérés dans le cadre de la surveillance habituelle.

"Chaque pont géré par le département est contrôlé tous les trois ans, ce qui permet de réagir en fonction des besoins", insiste Frédéric Beauchef. Outre l'effet de la circulation, notamment des poids-lourds, les vagues de chaleur ont accéléré le vieillissement de certains ouvrages. "On a vu que des maisons souffraient de la sécheresse, les ponts ne sont pas épargnés".

Pour l'instant Frédéric Beauchef juge suffisante l'enveloppe annuelle consacrée à l'entretien des ponts mais il n'exclut pas de devoir l'augmenter dans les années qui viennent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess