Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pascal Personne, directeur de l'aéroport de Bordeaux pendant 17 ans, est décédé

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gironde

Il avait démissionné en décembre pour raisons de santé. Pascal Personne est décédé ce vendredi annonce la Chambre de Commerce et d'Industrie Bordeaux Gironde.

Pascal Personne en janvier 2017 dans le studio de France Bleu Gironde.
Pascal Personne en janvier 2017 dans le studio de France Bleu Gironde. © Radio France

"C’est sous le choc et en proie à une vive émotion, que nous avons appris la disparition de Pascal Personne, Président du directoire et directeur de l’Aéroport de Bordeaux depuis 2004 jusqu'à ce 14 janvier. Un homme de convictions et de dialogue qui avait souhaité démissionner de ses fonctions pour raisons personnelles" c'est le message de Patrick Seguin, le président de la CCI Bordeaux Gironde qui a donc révélé ce vendredi le décès de celui qui a dirigé pendant 17 ans l'aéroport de Bordeaux Mérignac. "Par sa vision et son engagement, Pascal Personne aura marqué de son empreinte la plate-forme aéroportuaire pour la hisser dans le haut du tableau des aéroports français", poursuit Patrick Seguin. 

De 3 millions de passagers à près de 8 millions

Pascal Personne avait rejoint l'aéroport en 2004 comme directeur général avant d'être nommé président du directoire de la Société Aéroport de Bordeaux-Mérignac dont il a contribué à la création en 2007. Sous son impulsion, l'aéroport a connu une croissance impressionnante en passant de 3 millions de passagers annuels à son arrivée à 7,7 millions avant la crise sanitaire. Il aura parié avec succès sur l'explosion du trafic low-cost avec notamment la création du terminal Billi. Pascal Personne avait investi sur de nouvelles compagnies pour éviter un effondrement du trafic avec l'arrivée de la concurrence du train entre Bordeaux et Paris lors de l'ouverture de la ligne à grande vitesse. C'est le 16 décembre dernier qu'il avait présenté sa démission au conseil d'administration de l'aéroport, pour raisons de santé. La maladie l'a emporté un mois plus tard. Il avait 61 ans.

Hommages d'Alain Anziani et d'Alain Rousset

Le maire de Mérignac, président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani lui a rendu hommage. "A la tête de l’aéroport de Mérignac pendant 17 ans, écrit-il, Pascal Personne a grandement contribué à son développement. Au plus fort de sa vitalité, en 2019, l’aéroport est devenu le 5ème au rang national. Pascal Personne a renforcé le rayonnement de cet élément structurant pour la Ville de Mérignac et l’agglomération. La mise en service en 2010 du terminal Billi dédié aux vols low cost a connu un immense succès. Plus récemment, la société aéroportuaire a engagé un plan d’investissements de 140 millions d’euros pour la période 2018-2023. L’aéroport sera desservi par le tramway en septembre 2022. Jusqu’à la fin de ses fonctions, Pascal Personne a œuvré activement pour la réussite de tous ces projets". "Passionné, impliqué, Pascal Personne a été, tout au long de sa carrière, un grand artisan du développement du transport aérien et de la gouvernance publique de l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, poursuit de son côté Alain Rousset, le président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. Il avait su se faire apprécier de tous, par son humanité et sa capacité d'écoute, qualités qu'il mettait au service de l'aéroport mais aussi de ses partenaires publics. J'ai eu plaisir à le côtoyer et à collaborer avec lui ces dix dernières années. Sa grande silhouette, affable, amicale, nous manquera".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess