Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Pays de la Loire : une grève "inopinée" à la SNCF, le trafic TER très perturbé ce matin

-
Par , France Bleu Loire Océan

La SNCF annonce un trafic fortement perturbé ce vendredi matin sur les lignes TER de Loire-Atlantique et de Vendée, à cause d'un "mouvement social inopiné" suite à un accident en région Grand Est mercredi. La ligne Nantes-La Roche-sur-Yon est très touchée.

Le mouvement va perturber les trajets pour aller travailler.
Le mouvement va perturber les trajets pour aller travailler. © Maxppp - Claude Prigent

Nantes, France

Le trafic des TER est fortement perturbé ce matin dans les Pays de la Loire. Un mouvement social inopiné des chefs de conduite et des chefs de bord. Ca fait suite à un incident dans la région Grand Est. "Des suppressions de TER surviennent à tout moment. Ce qui complique la tâche des équipes et exige de réadapter sans cesse le plan de transport", indique le compte TER Pays de la Loire ce matin.

Nous vous recommandons d'adopter d'autres moyens de déplacement

Trains supprimés sur Nantes-La Roche-Les Sables

Plusieurs des premiers trains de la journée entre Nantes et Les Sables-d'Olonne ont été supprimés ce matin. Le trafic des TGV au départ de Nantes est également très perturbé, indique la SNCF sur Twitter.

Le trafic en gare de La Roche vendredi matin. - Aucun(e)
Le trafic en gare de La Roche vendredi matin. -

Les conducteurs de train sont en fait appelés à cesser le travail par la CGT cheminots après la collision, mercredi, entre un TER et un camion à un passage à niveau des Ardennes. Ils font valoir leur droit de retrait suite à cet accident, car le conducteur, blessé, a dû gérer seul la situation : il n'y avait pas de contrôleur à bord. Onze personnes ont été légèrement blessés dans l'accident. Les conducteurs dénoncent l'absence de plus en plus fréquente des contrôleurs à bord des trains.

Choix de la station

France Bleu