Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Pénurie d'essence : pourquoi le prix bondit à la pompe ?

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Le Leclerc de Concarneau (Finistère) explique dans un post Facebook pourquoi le prix du carburant explose, suite aux blocages des dépôts pétroliers. Il affirme qu'il a dû aller chercher l'essence plus loin et qu'il répercute le prix du transport à la pompe.

La station explique qu'elle doit répercuter le coût de transport.
La station explique qu'elle doit répercuter le coût de transport. © Radio France - Jade Peychieras

Concarneau, France

Le magasin Leclerc de Concarneau, qui dispose d'une station service, explique pourquoi le prix du Gazole est en forte augmentation. Il s'est fendu d'un poste explicatif sur sa page Facebook. 

Le carburant arrive de Donges... Et le prix du transport est répercuté à la pompe

Alors que le dépôt de Lorient a été débloqué ce mercredi matin, le Leclerc de Concarneau se réjouit d'avoir été approvisionné en gazole, et explique pourquoi le prix du litre à bondit : "Précision sur le prix très élevé : 1.449€, peut-on lire sur sa page Facebook. Nous n'avons pas le droit de vendre à perte et le transport doit être inclus dans le prix de revient. C'est la loi. Le prix est donc élevé parce qu'on a choisi hier midi d'aller chercher le carburant à Donges, à 2h de route et que le transporteur a du patienter plusieurs heures, qu'il nous a facturées."

C'est du service que l'on vous rend. Si vous n'en voulez pas, pas de problème ! 

Le magasin ajoute comme pour anticiper les critiques : "Sans ce transporteur, nous n'aurions rien à l'heure actuelle. C'est du service que l'on vous rend. Si vous n'en voulez pas, pas de problème ! On a donc pris la décision de payer ce transport additionnel pour rendre service aux Concarnois mais loin de nous l'idée de faire de la marge là dessus !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu