Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Périgueux : près de 300 motos défilent contre l'abaissement de la vitesse à 80 km/h

samedi 31 mars 2018 à 15:30 Par Paul Barcelonne, France Bleu Périgord

290 motos et une quarantaine de voitures défilent dans les rues de Périgueux et dans l'agglomération, ce samedi après-midi. Rassemblement dès 14h devant le théatre de l'Odyssée, à Périgueux, à l'appel de la Fédération Française des Motards en Colère.

290 motos défilent dans les rues de Périgueux ce samedi après-midi
290 motos défilent dans les rues de Périgueux ce samedi après-midi © Radio France - Paul BARCELONNE

Dordogne, France

Leurs moteurs hurlent dans les rues de Périgueux. Près de 300 motos et une 40aine de voitures défilent ce samedi après-midi dans l'agglomération de Périgueux. A l'appel de la Fédération Française des Motards en Colère, les manifestants protestent contre l'abaissement de la vitesse à 80km/h, à partir du 1er juillet prochain, sur le réseau secondaire. Le mouvement est soutenu par le collectif "Colère 24" et la ligue de défense des conducteurs. Les manifestants ont prévu de défiler dans les rues du centre-ville de Périgueux, avant un tractage via barrages filtrants, près des ronds-points Leclerc à Trélissac et Auchan à Marsac-sur-l'Isle

Abaisser la vitesse à 80km/h ? "Une lubie du gouvernement" 

Les motards en colère protestent contre l'abaissement de la vitesse à 80km/h. "Une lubie du gouvernement" selon Daniel Juillot, le président de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC), en Dordogne. Il dénonce l'absence de chiffres "alors que dans nos pays voisins, la mortalité baisse". L'objectif du gouvernement est de sauver jusqu'à 400 vies par an. Il vante une mesure de sécurité routière. "On veut plus de formation, plus de prévention, mais on a que la répression" dénoncent Jean-Michel et Didier, deux motards fidèles au cortège. Pour calmer le jeu, le gouvernement promet de réévaluer la mesure d'abaissement de la vitesse à 80km/h dans deux ans. Mais les motards en colère n'y croient pas vraiment.