Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Coronavirus : les avions Hop "confinés" à l'aéroport de Lille-Lesquin

-
Par , France Bleu Nord

La compagnie aérienne "Hop !" a décidé de stationner, le temps de la crise du coronavirus, 15 appareils sur le tarmac de l'aéroport nordiste.

Des avions Hop stationnés devant l'ancienne aérogare de Lille-Lesquin
Des avions Hop stationnés devant l'ancienne aérogare de Lille-Lesquin © Radio France - Stéphane Barbereau

La rampe d'accès qui mène à la dépose-minute des embarquements et débarquements de l'aéroport, habituellement embouteillée, ne voit plus passer aucun véhicule. L'aéroport de Lesquin est fermé au public depuis lundi 23 mars. Seuls les vols cargo, sanitaires ou les éventuels vols déroutés depuis les aéroports de nos pays voisins sont assurés. Autrement dit, l'activité est quasi nulle. Il y a donc de la place pour stationner temporairement des avions en manque de passagers.

L'entrée des parkings de l'aéroport de Lesquin
L'entrée des parkings de l'aéroport de Lesquin © Radio France - Stéphane Barbereau

15 avions Hop

La compagnie aérienne Hop ! (groupe Air France) a décidé d'entreposer 15 de ses avions à Lesquin. Des Embraer 170 et 190 qui peuvent accueillir 50 à 100 passagers, des appareils Bombardier CRJ 700. Certains avions sont alignés au niveau de l'actuelle aérogare.

L'aéroport de Lille-Lesquin
L'aéroport de Lille-Lesquin © Radio France - Stéphane Barbereau

La majorité a été entreposée au niveau de l'ancienne aérogare, sous les yeux de techniciens qui passent régulièrement pour l'entretien.

Un avion de la compagnie "Hop !"
Un avion de la compagnie "Hop !" © Radio France - Stéphane Barbereau

Allumage régulier des moteurs

On allume les réacteurs régulièrement, le reste du temps ils sont recouverts d'une bâche rouge. Lesquin est l'une des 4 bases Hop (avec Lyon et Morlaix notamment) qui compte un site de maintenance permettant de laisser les avions pour une longue période, au sol.  

La compagnie explique que cette maintenance régulière est nécessaire pour "maintenir en conditions opérationnelles pour la reprise d'activité en garantissant la sécurité des vols. A intervalle régulier, les équipes de maintenance procèdent à des inspections visuelles des appareils, à des vérifications des systèmes et à des mises en route".

Des avions Hop ! stockés à l'aéroport de Lille-Lesquin pendant la crise du coronavirus
Des avions Hop ! stockés à l'aéroport de Lille-Lesquin pendant la crise du coronavirus © Radio France - Stéphane Barbereau
Des avions alignés au niveau de l'ancienne aérogare
Des avions alignés au niveau de l'ancienne aérogare © Radio France - Stéphane Barbereau

1 600 emplois liés à l'aéroport

Une fois que la décision de reprendre les vols aura été prise, il faudra sans doute compter 3 à 4 jours, le temps de contrôler les avions et de repositionner les équipages. En attendant, l'aéroport continue de fonctionner au ralenti avec la présence d'aiguilleurs du ciel, de personnel du nettoyage notamment. Les autres salariés (sociétés prestataires de contrôle de sécurité, de transport des bagages,...) sont, pour la plupart, en chômage partiel indique la société Aéroport de Lille SAS qui gère la structure depuis le 1er janvier dernier. On estime que 1 600 personnes travaillent sur la plateforme aéroportuaire lilloise.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu