Transports

PHOTOS - La Loi Macron, un coup d'accélérateur pour les bus Iveco d'Annonay

Par Stéphane Milhomme et Germain Treille, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 21 septembre 2015 à 18:30 Mis à jour le lundi 21 septembre 2015 à 18:42

Emmanuel Macron visite Iveco bus Annonay le 21 septembre 2015.
Emmanuel Macron visite Iveco bus Annonay le 21 septembre 2015. © Radio France - Germain Treille

Emmanuel Macron a choisi Annonay en nord Ardèche pour vanter les mérites de la libéralisation du transport par autocars ce lundi midi. A la fin de l'année, la direction d'Iveco bus promet que 300 autocars auront été fabriqués.

A Annonay, la ville du car,  Emmanuel Macron s'est félicité ce lundi de la forte croissance de l'offre de transport par autocar en France un mois après la promulgation de la loi. 250 000 passagers transportés et plusieurs centaines d'emplois créés selon les chiffres du ministère. 75 villes sont actuellement desservies par une ligne, Valence fait partie des étapes. Et les liaisons sont assurées par des autocars made in France, made in Ardèche. Le reportage de Germain Treille :

La Loi Macron, un coup d'accélérateur pour les bus Iveco Annonay : G. Treille

A l'issue de sa visite de l'usine Iveco bus ce lundi matin à Annonay, Emmanuel Macron a rencontré les militants CGT qui l'attendaient devant l'entreprise. Ils étaient une cinquantaine. Des échanges assez fermes sur la Loi Macron évidemment : la libéralisation des lignes de cars, le travail du dimanche, la réforme des Prud'hommes entre autres sujets. Le ministre de l'économie n'a pas réussi à convaincre ses interlocuteurs :

La rencontre Emmanuel Macron face à la délégation CGT Ardèche

E. Macron à la rencontre de la CGT devant Iveco bus Annonay, le 21 sept 2015 - Radio France
E. Macron à la rencontre de la CGT devant Iveco bus Annonay, le 21 sept 2015 © Radio France - Germain Treille

Au même moment, un véhicule flambant neuf sort de l'usine. A la fin de l'année, selon la direction, Iveco Annonay aura fabriqué 300 autocars.

A LIRE AUSSI : Emmanuel Macron vante "700 emplois créés en un mois grâce à ma loi"