Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Le tram Strasbourg - Kehl, un pont entre la France et l'Allemagne

PHOTOS | Le tram entre Strasbourg et Kehl, un événement historique... mais pas une première

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass
Strasbourg, France

À partir de samedi, le tram strasbourgeois franchira chaque jour le Rhin pour rejoindre Kehl (Allemagne). Le saviez-vous ? C'était déjà le cas de 1897 à 1918, puis de 1942 à 1944.

En 1918, à la demande des douanes françaises, le tram strasbourgeois ne franchit plus le Rhin et s'arrête au pont
En 1918, à la demande des douanes françaises, le tram strasbourgeois ne franchit plus le Rhin et s'arrête au pont - Archives de de la ville et de l'Eurométropole de Strasbourg

Le tramway n'a jamais franchi la frontière franco-allemande. En revanche, il a déjà franchi le Rhin. Samedi 29 avril, Strasbourgeois et Kehlois fêteront le premier jour de l'extension du tram strasbourgeois jusqu'en gare de Kehl (Allemagne). Sans nécessairement le savoir, ils fêteront également les 120 ans de la première liaison en tram entre leurs deux villes. C'est en 1897, grâce à la construction d'un pont routier, que le tram de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) - à l'époque, la Strassburger Strassenbahn-Gesellschaft - franchit le Rhin pour la toute première fois.

"À l'époque, ce sont de petits convois qui sillonnent la ville à un train de sénateur, de l'ordre de 7 km/h, explique Franck Burckel, chargé des animations et de la communication aux Archives de la ville et de l'Eurométropole de Strasbourg, où se tient jusqu'au 30 juin une exposition retraçant l'histoire de la CTS à l'occasion de ses 140 ans. Pour atteindre Kehl, c'était très commode. La ligne était bien fréquentée."

À la fin du XIXe siècle, c'est un tramway à vapeur qui circule. La vapeur était interdite en ville, en raison de la peur des incendies. Ce sont donc des chevaux qui tirent le convoi. Mais à l'extérieur de la ville, on enlève le cheval et on accroche une locomotive à vapeur.

Inauguration du premier tram à Strasbourg en 1878
Inauguration du premier tram à Strasbourg en 1878 - Archives de la ville et de l'Eurométropole de Strasbourg

De 1918 à 1942, le tram ne franchit plus le Rhin

Pour les Kehlois et les Strasbourgeois, tout s'arrête en 1918. Après la Première Guerre mondiale, l'Alsace redevient française... et les douanes françaises s'opposent au maintien de la ligne de tram au-dessus du Rhin. "La CTS aurait aimé maintenir la ligne. Cela aurait été plus rentable. Même l'armée française, qui occupe Kehl dans ces années-là, aurait souhaité avoir un tramway pour éviter que ses troupes ne traversent le pont dans le froid et la pluie", commente Franck Burckel.

Vers 1907, date de la mise en place de la livrée blanc-ivoire des tramways de Strasbourg
Vers 1907, date de la mise en place de la livrée blanc-ivoire des tramways de Strasbourg - CTS & collection Fernand Bleicher
Les ponts du Rhin avec le bâtiment de l’Octroi vers 1900
Les ponts du Rhin avec le bâtiment de l’Octroi vers 1900 - Archives de la ville et de l'Eurométropole de Strasbourg
Le pont de Kehl et le tram strasbourgeois vers 1920
Le pont de Kehl et le tram strasbourgeois vers 1920 - Collection Fernand Bleicher

L'Histoire ne l'entendra pas de cette oreille. En 1940, en pleine Seconde Guerre mondiale, les Français font sauter les ponts. L'Alsace redevient allemande. Et dès 1942, le tram passe de nouveau le Rhin grâce à des ponts provisoires. Les archives de la CTS regorgent ainsi de fiches horaire ou de plaintes d'usagers kehlois de l'époque. "Puis en 1944, la Wehrmacht, en se repliant, fait à son tour sauter les ponts. Et ça en sera fini de la ligne de tram vers Kehl", conclut Franck Burckel. Fini... jusqu'à ce mois d'avril 2017 !

LIRE AUSSI - Strasbourg-Kehl : bientôt remplacé par le tram, le bus 21 vit ses dernières heures

Pont sur le Rhin entre Strasbourg et Kehl, détruit en 1945
Pont sur le Rhin entre Strasbourg et Kehl, détruit en 1945 - Archives de la ville et de l'Eurométropole de Strasbourg
Choix de la station

À venir dansDanssecondess