Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

PHOTOS - Malgré la réouverture du pont de Canet, ses habitants ne sont pas encore totalement rassurés.

-
Par , France Bleu Hérault

Selon une étude du ministère des transports, plus de 800 ponts en France seraient susceptibles de s'effondrer, faute d'être entretenus. Dans l'Hérault, le pont de Canet, qui a du rester fermé pendant plusieurs mois après la rupture d'un câble métallique, va devoir subir de nouveaux travaux.

Le pont de Canet, fermé il y a un an après la rupture d'un câble en acier, a été construit au 19ème siècle
Le pont de Canet, fermé il y a un an après la rupture d'un câble en acier, a été construit au 19ème siècle © Radio France - Guillaume Roulland

Canet, France

Après la catastrophe de Gênes la semaine dernière, beaucoup regardent de nouveau le pont de Canet d'un autre oeil. Un pont qui a beaucoup fait parler de lui il y a un an. L'ouvrage, construit au 19e siècle et rénové à plusieurs reprises, a du rester fermé à la circulation pendant plusieurs mois en raison de la rupture d'un de ses câbles. Résultat, plusieurs mois de galère pour les automobilistes, contraints parfois d'effectuer un détour de 25 kilomètres pour passer d'une rive de la rivière Hérault à une autre. 

Depuis juillet 2017, et après quatre mois de travaux, le pont de Canet est de nouveau ouvert au trafic, mais va devoir subir de nouvelles opérations de rénovation pour que les poids lourds puissent de nouveau l'emprunter. Mais malgré sa réouverture, beaucoup d'habitants ne semblent pas encore totalement rassurés par la solidité de leur pont.

Une perte de presque 60% pour certains commerçants

Aurore, qui possède un magasin de fruits et légumes à quelques dizaines de mètres seulement du pont, se souvient encore de la fermeture au trafic. 

"Je venais tout juste de rouvrir mon magasin pour la belle saison. Deux ou trois jours après, le pont a fermé et donc mon commerce a beaucoup perdu. Environ 60% de mon chiffre d'affaire habituel."

Mais quand on l'interroge sur les nouveaux travaux qui vont être entamés, la jeune commerçante se fait finalement une raison.

"C'est vrai qu'il y aurait beaucoup de choses à revoir. Moi, je ne suis toujours pas rassurée !"

Le jour ou çà tombera, çà tombera !

Depuis la réouverture du pont de Canet, les poids lourds de 12 tonnes ne sont plus autorisés à l'emprunter. Mais certains chauffeurs essaient malgré tout de contourner l'interdiction.

"Il y en a qui forcent le passage" observe parfois Laurent, le patron du bar de la place, avant de lâcher presque philosophe: "le jour ou çà tombera, çà tombera... Si ils se tuent tous seuls, c'est pas grave. Maintenant si ils tuent quelqu'un d'autre, c'est une autre histoire".

De nouveaux travaux

Claude Revel, le maire de Canet, élu il y a 25 ans "plus jeune maire de France" attend pour sa part avec beaucoup d'impatience les nouveaux travaux, même si cela risque d'engendrer encore des mécontentements.

"Quand on voit ce qui s'est passé en Italie, on se dit que finalement on avait pris une bonne décision en fermant provisoirement le pont, malgré les critiques et tout ce qu'on a pu entendre."

C'est le conseil départemental de l'Hérault, seul gestionnaire du pont de Canet, qui pilotera les opérations de réfection.

"On va donc repartir sur un an et demi de travaux" explique Claude Revel.

"L'année dernière un câble a totalement lâché. Et comme on ne peut pas analyser l'intérieur du plot en béton, on ne sait pas si d'autres risquent aussi de rompre. Donc on est obligé de tout changer" conclut-il.

Ce qui provoquera inévitablement de nouvelles critiques.

Mais çà, le maire y est habitué. Car ce qui compte avant tout pour tout le monde, c'est de sauver des vies plutôt que d'économiser des kilomètres !

Reportage à Canet

Claude Revel, le maire de Canet

Malgré l'interdiction, des poids lourds de plus de 12 tonnes empruntent parfois le pont de Canet - Radio France
Malgré l'interdiction, des poids lourds de plus de 12 tonnes empruntent parfois le pont de Canet © Radio France - Guillaume Roulland
En avril 2017, la rupture d'un câble métallique a contraint à interrompre la circulation sur le pont pendant plusieurs mois. - Radio France
En avril 2017, la rupture d'un câble métallique a contraint à interrompre la circulation sur le pont pendant plusieurs mois. © Radio France - Guillaume Roulland
Après la catastrophe de Gênes, Claude Revel, le maire de Canet, attend avec impatience les nouveaux travaux de rénovation. - Radio France
Après la catastrophe de Gênes, Claude Revel, le maire de Canet, attend avec impatience les nouveaux travaux de rénovation. © Radio France - Guillaume Roulland
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu