Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

PHOTOS - Visite de la ligne de fer Pau-Canfranc en cours de rénovation

-
Par , France Bleu Béarn

La rénovation de la ligne de fer entre Pau et la frontière espagnole est désormais bien entamée. Après la remise en circulation de la section Oloron-Bedous, les relevés pour entamer l'avant-projet de rénovation du tronçon Bedous-Canfranc se terminent. France Bleu Béarn a visité le chantier.

Chaque tunnel subit une inspection
Chaque tunnel subit une inspection © Radio France - Jade Peychieras

Pau, France

61 kilomètres, c'est la distance entre Pau et Canfranc, à la frontière espagnole, projet cher au président de Région Alain Rousset. Distance que l'on pourra, dans quelques années, parcourir en train, comme autrefois. Cette ligne de fer, historique (première mise en circulation en 1864) avait été fermée en 1970 suite au déraillement d'un train qui avait détruit le pont de l'Estanguet. Depuis, en 2016, la section entre Oloron et Bedous a été remise en circulation. Les relevés pour entamer l'avant-projet de rénovation du tronçon Bedous-Canfranc, eux, se terminent.

Un hélicoptère a survolé la ligne pour faire un relevé topographique précis. - Radio France
Un hélicoptère a survolé la ligne pour faire un relevé topographique précis. © Radio France - Jade Peychieras

Du débroussaillage et des carottes  

"Nous avons débroussaillé et abattu des arbres sur 18 kilomètres", détaille David Keller, pilote des opérations pour SNCF réseau. "Nous avons aussi réalisé des sondages". Plusieurs forages de 90 mètres de profondeur ont ainsi été réalisés au dessus du tunnel du Peilhou. "Nous avons aussi inspecté tous les ouvrages métalliques", poursuit David Keller. "Ils sont en très bon état." Tout comme les tunnels. Seul celui du Peilhou, justement, est effondré. Grâce aux relevés, les ingénieurs pourront décider s'il est possible de le rénover, s'il faut percer un nouveau tunnel, ou créer un viaduc. "Les autres tunnels sont réutilisables", assure le pilote des opérations pour SNCF réseau, y compris le tunnel hélicoïdal, "sous réserve que le gabarit ferroviaire dont on aura besoin puisse passer à l'intérieur".  

Les "carottes", les différents relevés de matière effectués dans les tunnels, vont maintenant être envoyés en laboratoire et analysés. Ensuite seulement, l'avant-projet pourra-t-il être entamé. 

Un écologue suit le projet pour protéger la faune et la flore. - Radio France
Un écologue suit le projet pour protéger la faune et la flore. © Radio France - Jade Peychieras

"Aucun problème"

David Keller, toutefois, se dit déjà confiant. "C'est très faisable, il n'y aura aucun problème pour réhabiliter la ligne. Nous avons eu peu de surprises. On sait que les rails et les traverses sont à changer, que la plateforme ferroviaire ne correspond pas aux standards actuels. On a aussi découverts des affouillements près du Gave, lorsque la plateforme est creusée par le passage de l'eau". Rien d'insurmontable : "Il faudra conforter mais on sait faire", assure David Keller.

Les rails et les traverses sont à changer. - Radio France
Les rails et les traverses sont à changer. © Radio France - Jade Peychieras