Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Pic de pollution : réduction de la vitesse en Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges dès ce mardi

lundi 6 août 2018 à 19:08 Par David Henry, France Bleu Sud Lorraine

Un pic de pollution atmosphérique à l'ozone a été atteint en Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges ce lundi. Les préfets ont adopté des mesures d'urgence qui s'appliqueront dès ce mardi 7 août. Comme la réduction de la vitesse de 20 km/h sur les autoroutes et les routes à chaussées séparées.

Les mesures vont s'appliquer à l'ensemble du réseau routier si l'épisode se prolonge.
Les mesures vont s'appliquer à l'ensemble du réseau routier si l'épisode se prolonge. © Radio France - Bastien Deceuninck

Meurthe-et-Moselle, France

Il faudra à nouveau réduire sa vitesse si vous prenez l'autoroute. En effet, la Meurthe-et-Moselle et les Vosges connaissent un pic de pollution atmosphérique "estival" à l'ozone.  L'alerte a été déclenchée ce lundi par l'ATMO Grand Est, l'association agréée de surveillance de la qualité de l'air. 

Eric Freysselinard, préfet de Meurthe-et-Moselle, et Pierre Ory, préfet des Vosges, ont pris des mesures d'urgence à compter de ce mardi. Ces mêmes mesures ont été prises le week-end dernier déjà en Meurthe-et-Moselle. 

Sur les autoroutes et les routes à chaussées séparées, la vitesse maximale autorisée est abaissée de 20km/h sans aller en dessous de 70km/h. Les contrôles de vitesse et anti-pollution sur route se déroulent sur les axes concernés. 

Renforcement possible des mesures

Si l’épisode de pollution se prolonge, ces mesures seront maintenues et renforcées dès mercredi. En effet, la vitesse maximale autorisée pour les véhicules abaissée de 20km/h serait appliquée sur l'ensemble du réseau routier du département. Les véhicules des forces de l’ordre et de sécurité civile, les véhicules des services d’incendie et de secours et les véhicules d’urgence médicale (SMUR-ATSU) ne sont pas concernés par cette réduction de la vitesse. 

Ces mesures cesseront dès que la procédure d'alerte sera levée