Transports

Piéton à Marseille, une pratique plus dangereuse qu'ailleurs

Par Gabriel Massenot, France Bleu Provence mercredi 28 octobre 2015 à 19:52

Feu piéton Canebière
Feu piéton Canebière © Radio France - Gabriel Massenot

Le département des Bouches-du-Rhône est celui qui compte le plus de piétons tués en France. Pourtant, selon un sondage Opinionway et MMA, les piétons marseillais ne se comportent pas différemment de ceux des autres grandes villes. Le comportement des usagers de la route est pointé du doigt.

Vingt-deux morts depuis le début de l'année 2015, contre 20 pour toute l'année 2014. Le nombre de piétons qui ont perdu la vie dans le département des Bouches-du-Rhône est en augmentation, comme dans le reste de la France (+7%).

D'ailleurs à Marseille, malgré le soleil, on marche moins qu'ailleurs : seuls 12% des habitants ont fait de la marche à pied leur principal moyen de locomotion, contre 18% au plan national.

Particularité locale : on craint davantage de se faire renverser par un bus, un tram ou un scooter que dans les autres grandes agglomérations françaises.

Zalia, Katia et Chantal ont peur d'être percuté par un bus ou un tram de la RTM

Pourtant, les Marseillais ne sont pas pires que les piétons de Strasbourg, Toulouse ou Rennes. Ils sont neuf sur dix à affirmer qu'ils traversent souvent en dehors des passages cloutés, et deux sur trois utilisent leur téléphone portable en marchant.

Pas facile de traverser avec un transpalette, même quand le feu est vert - Radio France
Pas facile de traverser avec un transpalette, même quand le feu est vert © Radio France - Gabriel Massenot

Ce qui augmente le nombre de piétons accidentés dans le département, c'est le comportement de certains automobilistes et pilotes de deux-roues, et parfois les difficultés à suivre un itinéraire balisé, comme la rive neuve du Vieux-Port actuellement. 

Reportage avec les piétons de la Canebière et du quartier Joliette

Traverser votre rue relève parfois du sport extrême ? Le comportement des usagers de la route vous a déjà causé de belles frayeurs ? Ou pire ? Les trottoirs de votre quartier ne permettent pas de circuler en toute sécurité ? 

Venez nous le dire ce jeudi matin dans la ligne ouverte de France Bleu Provence. On attends vos appels au 04 42 38 08 08 !