Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plan automobile : les concessionnaires normands attendent maintenant les clients

Après les annonces d'Emmanuel Macron pour la relance du secteur de l'automobile, les concessionnaires attendent maintenant les clients. Les primes à l'achat de véhicules électriques devraient booster les ventes. C'est ce qu'espère le conseil national des professions de l'automobile de Normandie.

Les concessions automobiles accueillent à nouveau des clients
Les concessions automobiles accueillent à nouveau des clients © Maxppp - .

Emmanuel Macron a dévoilé, ce mardi, un plan massif d'investissement pour sauver le secteur de l'automobile durement touché par les conséquences de la crise sanitaire liée au coronavirus. 8 milliards d'euros ont été mis sur la table. Ils se traduisent selon différentes mesures. "Ce plan est à la hauteur de l'enjeu" a déclaré Emmanuel Dupré la Tour, responsable territorial du conseil national des professions de l'automobile (CNPA) en Normandie. Il était l'invité de France Bleu Normandie Matin, ce mercredi 27 mai.

"Il y a beaucoup d'inquiétude depuis ces trois derniers mois liée au confinement, confie le représentant normand du CNPA. Nous avons d'importants stocks de véhicules. Et il était indispensable d'accompagner la distribution à travers des aides." Ainsi une prime de 3.000 euros sera attribuée aux ménages, sous conditions de ressources, pour le remplacement de son véhicule par un autre moins polluant. L'achat de voiture électrique sera subventionné à hauteur de 7.000 euros par l'Etat pour un particulier, 5.000 euros pour une entreprise ou collectivité.

"Les primes sont un moyen qui permettent d'aider à la transition écologique, pense Emmanuel Dupré la Tour. Et cela permet aux Français de remplacer leur vieux véhicules, souvent polluant, par des véhicules beaucoup plus récents qui respectent les normes écologiques."

Près de 400.000 véhicules en stock en France

Fermés pendant le confinement, les concessions automobiles rouvrent petit à petit. "On mesure une activité toute récente, confirme Emmanuel Dupré la Tour. Les gestes barrières et la distanciation sociale sont appliqués. Tout est fait pour respecter la sécurité des clients. Et ont les voit revenir. La demande de la clientèle reprend timidement mais surement. Les gens attendaient d'avoir des informations claires. Aujourd'hui, ils les ont avec l'annonce de ces primes."

Et les marques font de la réclame depuis plusieurs jours à coup d'offres promotionnelles et de spots publicitaires. "Des rabais sont aujourd'hui pratiqués, c'est vrai. Mais ça a toujours existé, tempère le conseiller territorial du CNPA en Normandie. Les constructeurs ont toujours accompagné les acheteurs par des plans de vente. Il y a aujourd'hui près de 400.000 véhicules en stock qui attendent d’être livrés, d’être vendus à des clients. Oui, il y a des affaires à faire." Et les annonces du président de la République vont sans doute aider les consommateurs à se décider.

La France le pays de la voiture électrique ?

Dans son plan de relance pour l'automobile, Emmanuel Macron a aussi indiqué qu'il voulait faire de la France la première nation européenne de production de véhicules propres (électrique, hybride, hybride-rechargeable...) avec un million d'unité par an d'ici 2025. "Mais il y a beaucoup de travail à faire dans cette voie là" estime Emmanuel Dupré la Tour. L'Asie assure aujourd'hui 90% de la production mondiale de batterie. Mais un fonds d'investissement existe pour développer une production française de batteries."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu