Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Plus de 800 motards sur les routes de Charente et Charente-Maritime pour protester à nouveau contre le 80km/h

samedi 14 avril 2018 à 23:12 Par Tommy Cattaneo, France Bleu La Rochelle

Déterminés et mobilisés, les motards étaient de nouveau dans les rues ce samedi pour une nouvelle journée de mobilisation nationale contre l'abaissement de la vitesse à 80km/h sur les routes secondaires. A la Rochelle, la manifestation a rassemblé plus de 500 motards et 300 à Angoulême.

A La Rochelle, plus de 500 motards ont rallié le pont de l’Île-de-Ré et le centre-ville.
A La Rochelle, plus de 500 motards ont rallié le pont de l’Île-de-Ré et le centre-ville. © Radio France - Tommy Cattaneo.

La Rochelle, France

Les motards se sont une nouvelle fois mobilisés contre le 80 km/h. Ce samedi, la FFMC, la Fédération des motards en colère avait appelé à une journée de manifestation nationale. Encore et toujours pour protester contre l'abaissement de la vitesse de 10 km/h sur les routes secondaires. La mesure doit entrer en vigueur au premier juillet, pour faire baisser le nombre de morts sur les routes. Mais l'argument du gouvernement ne convainc pas du tout les motards. 

"Tout combat qui n'est pas mené est perdu d'avance" - Dominique, motard opposé au 80km/h.

A la Rochelle, 500 motos ont défilé du pont de l’Île-de-Ré jusqu'au centre-ville. Et les pilotes continueront à le faire jusqu'à ce que la mesure soit retirée. "Tout combat qui n'est pas mené est perdu d'avance", confie Dominique quand on lui demande s'il est encore utile de manifester. Il a caché la plaque d'immatriculation de sa Harley violette avec un autocollant : "Je contrôle, tu contrôles, ils encaissent."

Dominique et sa Harley violette étaient dans le cortège pour dénoncer l'abaissement de la vitesse à 80km/h. - Radio France
Dominique et sa Harley violette étaient dans le cortège pour dénoncer l'abaissement de la vitesse à 80km/h. © Radio France - Tommy Cattaneo.

"Changer les panneaux ça coûte très cher, utilisons plutôt cet argent pour refaire les routes" - Isabelle.

Sur le parcours, la Fédération des motards en colère de Charente-Maritime avait prévu une petite action. "On est en train de bâcher le radar de la rocade", détaille Isabelle, rouleau de film alimentaire à la main. "Comme ça on ne dégrade rien et ça peut s'enlever facilement.

Elle aussi est opposée à l'abaissement de la vitesse sur les routes secondaires. Son mari est décédé dans un accident de moto, et pour elle il y a d'autres choses à faire en termes de sécurité routière. "Changer les panneaux ça coûte très cher, utilisons plutôt cet argent pour refaire les routes." Pour reboucher les nids-de-poule par exemple, qui sont la cause de beaucoup d'accident chez les motards.

"Ce ne sont pas les limitations ni la répression qui feront baisser les chiffres de la sécurité routière" - Jean-Christophe Régal, coordinateur de la FFMC en Charente-Maritime.

Emmanuel Macron a évoqué de l'abaissement de la vitesse lors de son interview sur TF1. Pour le chef de l'Etat, il s'agit d'une expérimentation de deux ans. "Si ça ne marche pas, on ne continuera pas." Peut-être un pas en arrière encourageant pour les opposants à la mesure. "En tout cas, ça bouge", se réjouit Jean-Christophe Régal, coordinateur de la FFMC en Charente-Maritime. "Nous on a une autre solution à proposer : arrêtez de perdre du temps et de l'argent et retirez cette mesure immédiatement. Ce ne sont pas les limitations et ni répression qui feront baisser les chiffres de la sécurité routière."

Après un court devant la gare, le cortège s'est dirigé vers le centre-ville de La Rochelle. - Radio France
Après un court devant la gare, le cortège s'est dirigé vers le centre-ville de La Rochelle. © Radio France - Tommy Cattaneo.

D'ici l'entrée en vigueur de la mesure, de nouvelles manifestations sont prévues, dont une à Poitiers le 12 mai.  En Charente, la manifestation est partie de Cognac direction Angoulême. Elle a rassemblé 300 motards.