Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Trois fois plus de rues rénovées à Tours chaque année

mercredi 2 mai 2018 à 5:53 Par Léo Tescher, France Bleu Touraine

La municipalité veut refaire 765 rues à Tours. Cela va prendre plusieurs années mais les travaux commencent cette semaine par les rues Einstein et Broglie, près de la zone commerciale de la Petite Arche.

Du nouveau bitume pour les rues de Tours (photo d'illustration).
Du nouveau bitume pour les rues de Tours (photo d'illustration). © Maxppp - Alexandre Marchi

Tours, France

Plus de la moitié des rues de Tours ont été identifiées comme étant en "mauvais", voire "très mauvais" état par la municipalité. Précisément 765 rues sur 1 244. "On a pris trop de retard, certains quartiers n'ont pas été refait depuis 50 ans" affirme l'adjoint en charge des espaces publics, Brice Droineau, qui veut donc accélérer la cadence. L'équipe du maire, Christophe Bouchet, a doublé le budget à 4 millions d'euros pour pouvoir refaire 100 rues chaque année, au lieu de 30 jusqu'à présent. 

Un chantier qui commence donc cette semaine à Tours, au lendemain du 1er mai, par la réfection des rues Einstein et Broglie, près de la zone commerciale de la Petite Arche. "Il faut compter environ une semaine de travaux par rue" estime Brice Droineau qui promet que les tourangeaux ne seront pas embêtés.

Plus de sept ans de travaux

Car la question peut se poser vu l'importance du chantier lancé. Avec 765 rues à refaire au rythme de 100 par an, les travaux sont partis pour durer plus de sept années. "La circulation pourra continuer pendant les travaux" prédit l'adjoint en charge des espaces publics, "on ne veut pas boucler tout un quartier et puis j'ai également demandé à ce qu'il y ait une bonne communication faite sur ces chantiers". La municipalité prévoit effectivement de transmettre aux Tourangeaux un calendrier défini sur plusieurs années.