Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Plus rien ne s'oppose à la suppression des passages à niveau entre Neau et Brée

mercredi 25 juillet 2018 à 11:27 Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne

En Mayenne, cinq passages à niveau jugés préoccupants n'ont pas encore été supprimés. Il s'agit de ceux de Neau et de Brée répartis sur cinq kilomètres de la ligne Paris-Brest. Après l'enquête publique, le projet de suppression a été déclaré d'intérêt général.

Cinq passages à niveau dans l'est mayennais vont être supprimés.
Cinq passages à niveau dans l'est mayennais vont être supprimés. © Maxppp - Bruno Levesque

Neau, France

Cela fait de très nombreuses années que le projet est à l'étude. Celui de supprimer les cinq passages à niveau (PN n°145 à 149) jugés dangereux sur la ligne Paris-Brest qui traverse le département de la Mayenne. Ils sont situés dans le secteur de Neau et Brée et sont chevauchés par la Départementale 140. Depuis juillet 2017 et l'ouverture de la LGV, il y n'y a plus de TGV sur cette ligne mais des TER et des trains de marchandises y circulent.

Une enquête publique 

Au terme de six années d’études préalables et de concertation avec la population et les acteurs locaux, l’opération de suppression de ces cinq passages à niveau de Neau et de Brée a été soumise à l’enquête publique du 9 mars au 14 avril dernier sur les communes de Neau et de Brée. ainsi que Montsûrs-Saint-Céneré et Gesnes pour le contournement routier.

Suite aux conclusions du rapport de la commission d’enquête, le Conseil départemental a déclaré d’intérêt général ce projet de suppression des passages à niveau sur les communes de Neau et de Brée.

Depuis 192, 25 incidents et accidents ont été recensés sur les passages à niveau de Neau et de Brée. C'est suite à un accident en 1997 entre un TGV et un camion sur le passage à niveau n°145 qui traverse la Départementale 140 à Neau que ce passage a été classé préoccupant et inscrit sur la liste nationale du Programme de sécurisation nationale.