Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Poids-lourds interdits sur le pont de Ré : un ponton flottant va transporter les engins de chantier sur l'île

jeudi 4 octobre 2018 à 15:05 Par Aurore Jarnoux et Julien Fleury, France Bleu La Rochelle et France Bleu

Un ponton flottant va bientôt transporter les gros engins de chantiers et autres transports exceptionnels sur l'île de Ré. Le pont est en effet interdit aux poids-lourds de plus de 38 tonnes, depuis la rupture d'un câble de précontrainte sur l'ouvrage en septembre.

Après la rupture d'un câble du pont de Ré, les camions de plus de 38 tonnes ne peuvent plus l'emprunter.
Après la rupture d'un câble du pont de Ré, les camions de plus de 38 tonnes ne peuvent plus l'emprunter. © Maxppp - Maxppp

Île de Ré, France

Cela fait un peu moins d'un mois maintenant que la vitesse est limitée à 50 km/h sur le pont de l'île de Ré et les convois de plus de 38 tonnes interdits. Cela fait suite à la rupture d'un câble de précontrainte de l'ouvrage. Pour permettre aux chantiers en cours sur l'île de continuer, le département de la Charente-Maritime, propriétaire de l'édifice, a décidé de mettre en service un pont flottant. Ce ponton va transporter des engins et des grues destinés à des gros chantiers en cours sur l'île, et pour l'instant à l'arrêt.

Le ponton flottant doit arriver la semaine prochaine

Commandée à une entreprise vendéenne, l'embarcation pourrait arriver à La Rochelle dès la semaine prochaine. Elle pourra supporter environ 120 tonnes de matériel, donc plusieurs grues en même temps. Un soulagement pour le maire de Rivedoux-Plage, commune qui fait construire en ce moment un nouveau complexe sportif. "On en était au terrassement quand le câble du pont s'est rompu donc on a beaucoup de sable à évacuer et de matériaux à faire rentrer, notamment une grue qui doit mettre en place les murs de soutènement", explique Patrice Raffarin.

Faute de pouvoir acheminer du matériel, on est obligés d'arrêter le chantier du complexe sportif" - Patrice Raffarin, maire de Rivedoux-Plage

Grâce au ponton flottant, tout le matériel pourrait transiter d'ici deux semaines. Même chose pour la grue nécessaire au chantier de la Maline, la salle de spectacle de la Couarde-sur-Mer. "A priori, il y aura d'autres demandes car on a un souci aussi pour alimenter en bois notre piscine, le camion ne peut pas passer", souligne Lionel Quillet, le président de la communauté de communes rétaise. 

Mais qui va payer ?

Il faudra certainement créer un consortium et surtout, s'accorder sur le financement. Il y a 100.000 euros à trouver. Mais le maire de Rivedoux-Plage n'est pas prêt à participer. "Il me semble que le pont appartient au département", souligne Patrice Raffarin. Autre question à trancher : le lieu du débarquement du matériel à Rivedoux-Plage, sachant que l'ancien appontement du bac est inutilisable car trop fragile. Le département a en ligne de mire la cale de mise à l'eau, située au milieu de la plage des Sablanceaux. 

Les travaux de réparation du pont de l'île de Ré devraient eux intervenir au mois de novembre. L'appel d'offres court jusqu'à la fin du mois. Trois entreprises seraient sur les rangs.