Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Transports, circulation : les principaux points noirs en France

Les points noirs France Bleu de la mobilité : la saturation de l'autoroute A7 dans la Drôme

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

L'autoroute A7 se retrouve régulièrement engorgée dans la traversée de la Drôme. L'autoroute du soleil est saturée l'été, et même en dehors des périodes de vacances, un accident peut rapidement enrayer la circulation.

Bouchons sur l'autoroute A7 à la hauteur de Montélimar (Drôme)
Bouchons sur l'autoroute A7 à la hauteur de Montélimar (Drôme) © Radio France - Mélanie Tournadre

L'autoroute A7 est un axe de circulation majeur en vallée du Rhône. En moyenne, entre Vienne et Orange, 75 000 véhicules l'empruntent chaque jour, les deux sens de circulation cumulés. Un accident, un camion qui se met en travers, un accrochage peuvent rapidement perturber le flux et créer un engorgement.

Lors des grands week-ends de chassés-croisés l'été, la fréquentation fait plus que doubler : jusqu'à 180 000 véhicules par jour. A partir de 4 500 véhicules par heure, des ralentissements commencent à se former. Vinci déclenche alors la régulation de vitesse et recommande de rouler à 110 km/h au lieu de 130. A 5 000 véhicules par heure, c’est le bouchon.

Pas de dédoublement à l'ordre du jour

Un débat public s'était déroulé dans tout le grand Sud-Est de la France au printemps 2006. L'élargissement de l'autoroute A7 était discuté, entre autres projets, mais l'option n'avait pas été retenue par le ministre des transports de l'époque, Dominique Perben.

Pour éviter la saturation de l'A7, il évoquait une modulation des tarifs des péages dans la vallée du Rhône, un système heure pleine/heure creuse en quelque sorte. Dominique Perben avait même parlé à l'époque d'une expérimentation au printemps 2007. Douze ans plus tard, l'idée n'est plus évoquée.

Découvrez la carte France Bleu des points noirs de la mobilité partout dans le pays

Des bouchons sur des axes secondaires

Les Drômois et Ardéchois se sont habitués : ils évitent l'autoroute A7 lors des week-ends chargés de l'été. Mais la vie des habitants de la vallée du Rhône se complique quand les bouchons de l'autoroute débordent sur les axes secondaires. 

Les riverains de la Nationale 7 et de la Départementale 86 en savent quelque chose. A Livron et Loriol, les embouteillages envahissent les centres des villages l'été. Une déviation de la Nationale 7 doit être construite. Après des décennies de négociations, les travaux d'un premier tronçon doivent débuter en juin 2019.

Les points noirs de la mobilité en Drôme Ardèche
Les points noirs de la mobilité en Drôme Ardèche © Radio France - France Bleu Drôme Ardèche
Choix de la station

À venir dansDanssecondess