Transports

VIDÉO - Pollution de l'air : "les filtres à particules n'arrêtent pas tout"

Par France Bleu Bourgogne, France Bleu Bourgogne mercredi 18 janvier 2017 à 11:45

Sandrine Monteiro, directrice d'Atmosf'Air Bourgogne
Sandrine Monteiro, directrice d'Atmosf'Air Bourgogne © Radio France - Faustine Mauerhan

Alors que les constructeurs automobiles français sont désormais soupçonnés eux aussi d'avoir triché sur les émissions polluantes de leurs voitures diesel, France Bleu Bourgogne interroge la directrice d'Atmosf'Air Bourgogne, Sandrine Monteiro.

Après Volkswagen en 2015, Renault est dans le viseur de la justice française depuis le 12 janvier 2017. Le constructeur automobile français est soupçonné d'avoir triché sur les émissions polluantes de ses voitures diesel. Citroën aussi montre des résultats étranges aux tests. Pourtant, la pollution atmosphérique due à la circulation continue de tuer prématurément presque 7 millions de personnes dans le monde, 48 000 en France. Sandrine Monteiro, directrice d'Atmosf'Air Bourgogne, réseau de surveillance de la qualité de l'air en Bourgogne, était notre invité mercredi matin.

Pourquoi faut-il se méfier des particules fines émises, entre autres, par les voitures diesel ?

"Elles ont des impacts sur la santé en tant qu'irritant pulmonaires, cela peut provoquer des insuffisance du système respiratoire. Elles sont aussi pour certaines mutagènes et cancérigènes. L'impact sur la santé est donc très important."

Comment être sûr que ces particules fines viennent de la circulation ?

"Nous sommes en charge justement d'évaluer les quantités de pollution émises par chacune des sources et le transport routier représente 20% des émissions totales de particules en Bourgogne. Les nouveaux véhicules essences avec injection sont d'ailleurs de nouveaux émetteurs de particules. De façon générale, les filtres à particules sur nos voitures les plus récentes, arrêtent 90% des particules. 10% des particules émisses s'échappent quand même."

Le transport routier pollue-t-il plus que l'industrie ?

"La circulation émet plus d'émissions que l'industrie en Bourgogne. Mais elle en émet moins que l’activité agricole par exemple."