Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DIRECT - Grève du 5 décembre : plus de 510.000 manifestants dans près de 70 villes
Transports

Pollution : la circulation différenciée mise en place mercredi dans le Nord, pour la première fois

-
Par , , France Bleu Nord, France Bleu

Alors que le département du Nord connaît un épisode de pollution atmosphérique aux particules fines, le préfet décide de mettre en place, pour la première fois, la circulation différenciée sur une partie de la métropole lilloise mercredi. Seuls les véhicules les moins polluants pourront circuler.

Le périphérique sud de Lille
Le périphérique sud de Lille © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

Alors que le département du Nord connaît un nouvel épisode de pollution atmosphérique aux particules fines - le 6e depuis le début de l'année - le préfet a décidé de mettre en place, à compter de mercredi, la circulation différenciée sur une partie de la métropole lilloise. Seuls les véhicules les moins polluants pourront rouler dans un périmètre d'une douzaine de communes. 

C'est la toute première fois que ce dispositif est réellement déclenché, alors que ces fameuses vignettes sont obligatoires depuis juillet 2017. Pour que le système Crit'air soit activé, il fallait en effet que l'épisode de pollution dure au minimum trois jours. Un seuil qui vient d'être atteint dans la métropole lilloise. 

En effet, le niveau réglementaire de particules fines fixé à 50 μg/m³ a été dépassé lundi 25 février, ce mardi, et le sera très certainement mercredi selon l'organisme régional de surveillance de la qualité de l'air Atmo. Depuis lundi, 16 heures, la vitesse maximale autorisée est déjà limitée sur certains axes routiers. 

Quatre catégories autorisées à rouler

Le préfet du Nord donnera plus de précisions sur ce dispositif lors d'une conférence de presse, mardi soir à 18 heures. Mais l'on sait d'ores et déjà que mercredi, seuls les véhicules avec une vignette Crit'air 0, 1, 2 ou 3 apposée sur le pare-brise pourront circuler dans la métropole. Par ailleurs, les limitations de vitesse devraient rester en vigueur. 

Rappelons que ces autocollants classent les véhicules en fonction de leurs émissions. Il y en a six, correspondant à six catégories. Par exemple, la catégorie 1 pour les véhicules "propres", comme les hybrides et, à l'extrême inverse, la catégorie 5 pour un diesel vieux de plus de 17 ans. 

L'idée c'est bien d'empêcher ceux qui rejettent le plus de rouler pendant les pics de pollution. Tous les véhicules motorisés sont concernés : voiture de particuliers, utilitaires, poids lourds, bus, cars et aussi deux-roues.

Près d'1,3 million de vignettes Crit'air ont été vendues à des habitants des Hauts-de-France, dont 800.000 dans le Nord, depuis juillet 2017.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu