Transports

Pollution : les limitations de vitesse pas vraiment respectées par les automobilistes bretons

Par Jérôme Collin, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel lundi 23 janvier 2017 à 17:45 Mis à jour le lundi 23 janvier 2017 à 19:34

Sur la route, les panneaux d'indication rappellent aux automobilistes qu'il faut ralentir !
Sur la route, les panneaux d'indication rappellent aux automobilistes qu'il faut ralentir ! © AFP - Damien Meyer

Depuis dimanche matin, à cause d'un pic de pollution, la vitesse est limitée à 90 km/h au lieu de 110 sur les voies express des Côtes d'Armor et d'Ille-et-Vilaine. Une mesure "assez peu efficace" selon l'institut Air Breizh.

La Bretagne est confrontée à un pic de pollution depuis plusieurs jours. Le taux de particules fines dans l'air est plus élevé que la normale. Des procédures d'alertes ont été déclenchées par les préfectures du Morbihan, des Côtes d'Armor et d'Ille-et-Vilaine. Conséquence : la vitesse est réduite à 90 km/h au lieu de 110 sur les voies express de ces trois départements. Une mesure maintenue ce mardi dans les Côtes d'Armor et Ille-et-Vilaine, mais pas dans le Morbihan.

Le communiqué de presse de la préfecture des Côtes d'Armor publié lundi soir - Radio France
Le communiqué de presse de la préfecture des Côtes d'Armor publié lundi soir © Radio France - Capture d'écran Préfecture Côtes d'Armor

En faisant un trajet d'une heure sur la voie-express entre Quimper et Lorient, on se rend compte que la limitation n'est pas vraiment respectée. Lorsqu'on roule à 90 km/h, notre voiture se fait très régulièrement doubler par d'autres automobilistes. Et même en poussant à 105-110, on est encore les plus lents sur la route.

Je suis au courant parce que je suis gendarme ! Mais je pense que ça ne sert à rien, personne ne le respecte !" une automobiliste croisée près de Ploemeur

REPORTAGE | Sur la voie-express près de Lorient, très peu d'automobilistes roulent à 90 km/h !

Une mesure qui réduit la pollution mais pas de façon sensible

Les avis divergent sur l'efficacité de cette mesure. Selon l'ADEME, la pollution peut être réduite de 20 à 25 % grâce à ce genre de limitation de vitesse. En revanche, du côté d'Air Breizh, l'institut qui mesure le taux de particules fines dans l'air , on est plus nuancé.

Ce n'est pas ça qui va réduire la pollution de façon spectaculaire et d'un coup de baguette magique ! Il faut aussi plus de covoiturage, d'usagers dans les transports en commun..." Alain Laplanche, directeur d'Air Breizh

Des solutions pour réduire le taux de particules fines

Pour réduire la pollution, les moyens ne manquent pas : le covoiturage, le train ou encore les transports en commun. D'ailleurs, à Saint-Brieuc, les bus sont gratuits en ce moment !