Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Ponctualité dans les transports en Ile-de-France : le métro à l'heure, des retards dans les RER et les bus

jeudi 8 novembre 2018 à 17:17 Par Émilie Defay, France Bleu Paris

Le bilan de la ponctualité dans les transports en commun en Ile-de-France a été publié jeudi. Les résultats sont bons pour le métro, beaucoup moins pour la plupart des RER et Transilien, ainsi que pour les bus.

Photo d'illustration du métro parisien
Photo d'illustration du métro parisien - Fotolia

Île-de-France, France

Ile-de-France Mobilités (IDFM) a présenté hier le bilan de la ponctualité dans les transports en Ile-de-France pour 2017 et la tendance pour les six premiers mois de l'année 2018. Comme à chaque fois, le métro s'en tire bien. La situation est beaucoup plus contrastée pour les RER et Transilien. Le détail ligne par ligne. 

Tout roule dans le métro

Globalement, la ponctualité des métros est bonne aux heures de pointe. En 2017, toutes les lignes, à l'exception des lignes 6 et 7, ont atteint les objectifs de régularité fixés par IDFM. Et la tendance est bonne pour le premier semestre 2018, à l'exception de la ligne 13 qui perd un point de régularité et repasse en-dessous des objectifs. 

Bilan de la ponctualité dans le métro de janvier à juillet 2018 (en pointillé : la période janvier-juillet 2017) - Aucun(e)
Bilan de la ponctualité dans le métro de janvier à juillet 2018 (en pointillé : la période janvier-juillet 2017) - Ile-de-France Mobilités

Le RER à la peine

Dans le RER en revanche, les retards sont nombreux. Aucune ligne n'atteint les objectifs de régularité. La ligne D est la ligne la plus touchée avec 84% seulement de taux de ponctualité. La SNCF espère que la refonte des horaires, prévue en décembre prochain, améliorera la situation.

La situation s'améliore en revanche sur le RER A, en progression depuis deux ans. Une tendance qui se confirme en 2018. La ponctualité sur la branche Cergy reste toutefois très faible avec 20% de trains en retard. 

Sur les autres lignes, le bilan est mitigé. Sur les RER B et C, après trois ans de baisse de la ponctualité, la situation se redresse légèrement en 2018. Si le RER E reste la ligne la plus régulière (92% de taux de ponctualité), la ponctualité est en baisse progressive depuis 4 ans. Une tendance qui s'est accentuée en 2018.

Bilan mitigé pour Transilien

La ponctualité progresse sur les ligne H, K et L grâce notamment aux refontes des grilles horaires et l'arrivée de nouveau matériel.

En revanche, deux lignes sont en grande difficulté : les lignes N et R, qui subissent une forte dégradation de leur ponctualité (respectivement 86,3% et 82,5%) depuis 4 ans. Et la tendance à la baisse se poursuit en 2018. Tendance à la baisse également sur les lignes J, P et U.

Les bus à l'arrêt

Le trafic des bus est fortement ralenti. La vitesse dans Paris est de 10,7 km/h en moyenne. En cause, les embouteillages et l'encombrement des voies de bus. La RATP travaille avec la préfecture de police et la Ville de Paris pour les libérer. 600 000 PV ont été distribués l'an dernier, via notamment la vidéoverbalisation. Et l'entreprise va tester l'installation de caméras directement dans les bus pour constater les infractions. Deux bus ont été équipés mais ils ne verbalisent pas pour l'instant, faute d'autorisation. 

Pour consulter le détail du bilan ponctualité : rendez-vous sur le site d'Ile-de-France Mobilités