Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Pour son premier anniversaire, la gare Sud de France n'est pas à la fête

-
Par , France Bleu Hérault

Il y a un an, la gare Montpellier Sud de France ouvrait ses portes. Un équipement à 142 millions d'euros, critiqué par les écologistes qui dénoncent une gare mal desservie avec trop peu de trains.Quel est le bilan de cette première année d'exploitation ?

La gare Sud de France
La gare Sud de France © Maxppp -

Montpellier, France

Cela fait un an que la gare Sud de France est en service dans le quartier Cambacérès  au sud de Montpellier. Depuis son ouverture, cette gare qui a coûté 142 millions d'euros est qualifié de "gare fantôme" par les militants écologistes d'EELV. Elle est difficilement accessible et accueille peu de trains de voyageurs. Il y a un an, il n'y avait pas eu d'inauguration officielle et pour ce premier anniversaire, il n'y a pas plus de fête programmée.

Quel bilan un an après ? 

Après une année d'exploitation ce sont toujours les trains de fret qui sont les plus nombreux, une trentaine par jour. 70 % du trafic fret passe par la nouvelle ligne. Pour les voyageurs, l'offre est la même qu'au début, à savoir huit trains quotidiens, mais le premier TGV pour Paris a 6h30 a doublé sa fréquentation depuis qu'il ne part plus de Saint-Roch. 

En un an, 850.000 passagers sont passés par Sud de France soit six fois moins qu'en centre ville. Ils seront plus nombreux à partir du 15 décembre et l'ouverture de la gare de Nîmes- Pont du Gard. On va passer à 24 TGV chaque jour. Des TGV qui vont en fait basculer de Saint-Roch vers Sud de France.

Le tram en 2022

Dans le grand hall de la gare il y a pour l'instant toujours très peu d'activité, un point Relay mais des appels d'offre ont été lancés pour accueillir d'autres commerces.  Enfin concernant l'accès à la gare, la métropole 3M a mis en place de nouveaux accès routiers pour réduire les bouchons. Le nombre de navette bus Tam a été revue. Pour le tramway  il faudra attendre 2022 pour le prolongement de la ligne 1.

Les écolos toujours mobilisés 

Jusqu'au 14 juillet, la SNCF réalise des travaux dans la gare de Nîmes-pont du gare. Conséquence tous les TGV  de la gare Sud de France  arrivent et partent de St Roch . "C'est bien la preuve qu'elle n'est pas saturée" selon  les  militants d'EELV qui ce lundi matin  ont distribué des tracts  et déployé une banderole  " Gare Saint Roch saturée?  Mensonge!" devant l'entrée de la gare du centre ville. 

Coralie Mantion porte parole EELV à Montpellier. St Roch saturée, c'est faux!

A partir du 15 décembre la gare Sud de France proposera 24 TGV, 6 fois plus qu'aujourd'hui mais "c'est un leur ce sont en fait des trains qui partent ou arrivent actuellement à la gare Saint Roch et qui seront déplacés. Il n'y aura donc pas de trains supplémentaires. Au contraire, les passagers auront même un choix plus limité qu'aujourd'hui. Ils devront parfois partir du centre ville et revenir via la gare Sud de France ou l'inverse" déplore Manu Raynaud porte parole EELV à Montpellier.

Manu Raynaud porte parole EELV à Montpellier. Plus de TGV à la fin de l'année, oui mais...

La banderole EELV déployée devant la gare Saint Roch - Radio France
La banderole EELV déployée devant la gare Saint Roch © Radio France - Sébastien Garnier