Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Pourquoi ce radar ardéchois n'a-t-il flashé qu'une seule fois en un an ?

lundi 17 septembre 2018 à 2:50 Par Suzanne Shojaei, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Ça fait déjà plusieurs années que le radar tronçon entre Lamastre et Tournon-sur-Rhône, sur la départementale 534, fait partie du Top 10 des radars qui rapportent le moins à l'Etat. Cette année, le radar ardéchois se hisse même à la première place du classement.

Le radar (à droite) est situé juste devant l'entrée du Crestet (à gauche). Deux solutions s'offrent à vous.
Le radar (à droite) est situé juste devant l'entrée du Crestet (à gauche). Deux solutions s'offrent à vous. © Radio France - Suzanne Shojaei

Le Crestet, France

Ce radar tronçon n'a flashé qu'une seule fois en 2017 ! En 2016, déjà, il n'avait flashé que 4 véhicules, ce qui fait de lui le radar qui flashe le moins en France. Et contrairement à ce que vous pensez, ce n'est pas grâce au bon comportement des conducteurs. "En fait, on a la solution de ne pas passer devant, explique le président de la communauté de communes du Pays de Lamastre, Jean-Paul Vallon. Il suffit de passer par le village du Crestet."

"Tous les motards passent dans le village" - Christine, une habitante

Car lorsque vous circulez sur la départementale 534 dans le sens Lamastre vers Tournon-sur-Rhône, la première caméra de ce radar tronçon se situe juste en face de l'entrée du Crestet. Ainsi, vous avez le choix : continuer sur la départementale et votre véhicule sera enregistré par le radar pour calculer votre vitesse moyenne avec la deuxième caméra 7 kilomètres plus loin, ou bien tourner à gauche, traverser le village et ressortir quelques mètres plus loin. "Ainsi, même si la deuxième caméra du radar vous voit passer, elle ne pourra pas calculer votre vitesse puisque vous ne serez pas passé devant le premier radar", poursuit Jean-Paul Vallon.

"Il aurait fallu installer le radar quelques mètres plus loin" - Jean-Paul Vallon

"Tous les motards passent dans le village, reconnaît Christine, une habitante. Ils sont au courant de la ruse, alors ils se passent le mot." Nicole habite à l'entrée du village, dans la première maison que croisent les véhicules en arrivant. "J'ai du double-vitrage donc quand la fenêtre est fermée, ça va. Mais en ce moment, on laisse ouvert parce qu'il fait chaud et il faut voir le bruit que ça fait !"

Pourtant, la déviation avait justement été construite pour éviter le passage dans le village. Le principe fonctionnait jusqu'en 2014, avec l'arrivée de ce radar tronçon. Jean-Paul Vallon estime que c'est de l'argent gaspillé. "Je ne conteste pas la présence de ce radar, bien au contraire. Mais il est mal placé, il aurait fallu l'installer quelques centaines de mètres plus loin. Si on nous avait demandé notre avis, nous élus locaux, on aurait pu dire que c'était plus efficace ainsi."