Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Pourquoi le métro lillois est (longtemps) tombé en panne ce jeudi

-
Par , France Bleu Nord

Les usagers de la ligne 1 ont connu une journée de jeudi compliqué. Pas de métro sur la ligne 1 jusqu'à 16h15 entre 4 Cantons-Villeneuve d'Ascq et Lille-Fives. Ilévia évoque une panne d'alimentation électrique. C'est une rame d'essai qui aurait déraillé selon nos informations.

Impossible d'emprunter la ligne 1 du métro entre Fives et 4 Cantons ce jeudi matin
Impossible d'emprunter la ligne 1 du métro entre Fives et 4 Cantons ce jeudi matin © Radio France - Stéphane Barbereau

Lille, France

C'est quasiment la moitié de la ligne 1 du métro lillois qui a été fermée ce jeudi, à partir de la prise de service (vers 5h du matin) et jusqu'à 16h15. Ilévia, dans un communiqué, évoque "une rame d'essai Alstom qui a rencontré un incident technique lors du franchissement d'une aiguille"

Ilévia ne dit pas si cette rame a observé l'incident ou l'a provoqué

Une rame d'essai Alstom en cause ?

Selon les informations recueillis par France Bleu Nord auprès d'agents qui sont intervenus lors de cet incident, c'est un tout autre scénario qui se serait déroulé : 

Deux rames d'essai de 26 mètres, attachées l'une à l'autre, auraient déraillé

L'incident s'est produit dans la nuit de mercredi à jeudi, à 3h30 du matin, entre Fives et 4 Cantons. Il n'y avait personne à bord mais le choc aurait causé des dégâts sur l'infrastructure, d'où cette longue panne qui a mis en colère plus d'un usager.

Et ce ne serait pas la première fois qu'une rame d'essai provoque une panne de métro à la prise de service. Le Français Alstom, qui a remporté en 2012 ce marché à 680 millions d'euros, ne maîtrise toujours pas la technologie du métro automatique construit il y a près de 40 ans par l'Allemand Siemens. La Mel a déjà obtenu des dédommagements importants (dépassant les 40 millions d'euros) et annonce une mise en service pour 2023 des rames rallongées de 26 à 52 mètres et pouvant transporter 420 personnes.

Des bus de substitution bondés

Immédiatement, Ilévia qui gère les transports en commun de la Métropole Européenne de Lille a mis en place des bus de remplacement qui ont peiné à écouler le flot de passager. Placer Pierre Degeyter, à côté de la station Fives, des dizaines de personnes étaient massées sur le trottoir à attendre désespérement de pouvoir monter à bord : 

ça fait 40 minutes que j'attends sans pouvoir monter.

En pleine heure de pointe, impossible pour Ilévia de faire face. Un bus peut contenir entre 65 personnes (bus classique) et 90 personnes (bus à accordéon) avec une fréquence d'un bus toutes les 10 minutes contre une rame toutes les 66 secondes dans le métro pouvant contenir 160 personnes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu