Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pourquoi les abribus sont-ils en train d'être démontés à La Rochelle ?

-
Par , France Bleu La Rochelle
La Rochelle, France

JC Decaux est en train de démonter ses abribus installés dans l'agglomération rochelaise. Conséquence d'un changement de prestataire pour le mobilier urbain. Leurs 180 remplaçants seront implantés par Clear Channel d'ici à la fin septembre.

Le démontage des abribus rochelais est bien entamé, comme ici place de Verdun.
Le démontage des abribus rochelais est bien entamé, comme ici place de Verdun. © Radio France - Julien Fleury

Pourquoi les abribus rochelais sont-ils en train d'être démontés ? La réponse est sur le site de la Cda de La Rochelle : c'est la conséquence d'un changement de prestataire pour l'installation et l'entretien du mobilier urbain à La Rochelle, Aytré, Périgny, Lagord et Chatelaillon. En avril dernier, Clear Channel a été préféré à JC Decaux, qui détenait le marché jusqu'à présent.

"Clear Channel offrait le meilleur équilibre entre la qualité du mobilier et la redevance versée aux communes", décrypte un élu rochelais. C'est tout l'intérêt de ce genre de contrats : les villes touchent de l'argent sur la publicité exposée dans les abribus. De l'ordre d'un million d'euros par an pour l'agglomération rochelaise, à répartir entre les cinq communes concernées.

Le remplacement doit être achevé fin septembre

JC Decaux, dont le fondateur était un proche de Michel Crépeau, n'a pas tout perdu à La Rochelle. La société va conserver la gestion des panneaux publicitaires isolés. Pour ce qui est des abribus, le démontage est bien entamé. Leurs 180 successeurs arriveront en deux phases, une partie avant l'été, l'autre partie en septembre.

Un chantier qui coïncide avec le coup d'envoi d'un autre aménagement : la mise en accessibilité de 400 arrêts de bus (sur 940), pour les personnes à mobilité réduite. Installation notamment de rampes pour les fauteuils, de marquages au sol pour les déficients visuels. Une cinquantaine d'arrêts devraient être aménagés d'ici à la mi-septembre.

Des poteaux d'arrêt interactifs

Le programme, financé à 57% par l'Etat, va s'étaler sur quatre ans. Dans son communiqué, la Cda promet de cibler "en priorité sur les arrêts desservis par les lignes Illico, les pôles d’échanges et les arrêts situés dans un rayon de 200 mètres autour d’une structure d’accueil pour personnes handicapées ou âgées".

Autre nouveauté : les poteaux qui marquent certains arrêts vont devenir interactifs, et permettre aux passagers de connaître en temps réel le délai avant le prochain bus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess