Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Premiers trains à l'essai ce mercredi sur la ligne à grande vitesse Nîmes-Montpellier

Hérault, France

La SNCF va faire circuler ses premiers trains sur la ligne à grande vitesse (LGV) qui contourne Nîmes et Montpellier ce mercredi. Il s'agit d'essais. Les premiers trains de frêt circuleront en décembre, les trains de voyageurs en juillet 2018.

Les premiers trains de marchandises sont attendus à partir du 14 décembres prochain
Les premiers trains de marchandises sont attendus à partir du 14 décembres prochain © Maxppp -

Vous allez peut être voir circuler un train ce mercredi sur la nouvelle ligne à grande vitesse Nîmes Montpellier. Ne vous réjouissez pas trop vite, il s'agit d'essais ! Les premiers essais sur cette nouvelle ligne dont la construction a commencé il y a quatre ans maintenant.

Le calendrier se précise. Le 31 mai dernier, la ligne a été mise sous tension, le weekend dernier, le poste de commande de Nîmes a été mis en service. On peut donc procéder aux premiers essais : les trains que vous verrez circuler ce mercredi sont des trains de "géométrie de voie" qui permettent d'effectuer les réglages d'écartement des rails sur les 70 kilomètres qui séparent Nîmes de Montpellier.

Des trains de fret à partir du 14 décembre 2017

A partir du 17 juillet, on pourra commencer les essais de vitesse avec des trains qui circuleront à 70 km/h. La ligne entrera en service le 14 décembre prochain, mais attention uniquement pour les trains de marchandises. Aujourd'hui on estime qu'une quarantaine de trains de fret emprunteront cette nouvelle ligne, cela va considérablement soulager la ligne classique qui arrive aujourd'hui à saturation, ça va permettre notamment de faire circuler plus de trains de voyageurs, des discussions sont en cours entre la SNCF, et la région. On sait déjà que dès la fin de l'année il y aura deux Intercités supplémentaires entre Montpellier et Toulouse. Une vingtaine de trains de fret continueront d'utiliser les voies classiques car toutes les entreprises n'ont pas encore les locomotives adaptées.

Des trains de voyageurs en juillet 2018

Pour voir circuler des trains de voyageurs il faut d'abord terminer la gare de la Mogère, rebaptisée "Sud de France", inauguration prévue, le 8 juillet 2108, dans un peu plus d'un an. Cette ligne fonctionnera à minima avec 8 trains par jour seulement, 4 TGV Paris Perpignan et 4 Intercité Montpellier Toulouse. Sur le trajet Paris Montpellier on gagnera 20 minutes, 3h05 au lieu de 3h25.

Contournement totalement opérationnel en décembre 2019

Le contournement Nîmes-Montpellier sera entièrement opérationnel en décembre 2019 quand la gare de Manduel-Nîmes sera terminée, les appels d'offre viennent tout juste d'être lancés pour sa construction.

En juillet l’application TER MOBILE disparaît, toutes ses fonctions intègrent l’application SNCF, une seule application pour plus de simplicité. En août les deux sites TER Languedoc Roussillon et TER Midi-Pyrénées ne feront plus qu'un seul site TER Occitanie

La SNCF annonce aussi un plan d'investissement d'un million d'euros pour refaire tout le réseau structurant sur 5 ans, la ligne actuelle Montpellier Nîmes sera entièrement refaite en 2018 et 2019.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess