Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Prime pour le vélo électrique : 500€ dès le 1er décembre en Île-de-France

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Prévue au départ en février, la prime pour l'achat d'un vélo électrique neuf sera en fait mise en place dès le 1er décembre. Île-de-France Mobilités souhaite aider les Franciliens à s'équiper avant la grève du 5 décembre.

Des vélos électriques
Des vélos électriques © Radio France - Florence Gotschaux

Île-de-France Mobilités dévoile ce lundi soir les solutions proposées par la région pendant la grève à partir du 5 décembre. L'opérateur avoue que "se déplacer en transports en commun sera extrêmement difficile."

"Île-de-France Mobilités a passé un contrat avec la SNCF et la RATP avec l’obligation de réaliser un service minimum aux heures de pointe, précise Valérie Pécresse, présidente d'Île-de-France Mobilités et présidente de la région Île-de-France. Une interruption dure et longue sans service minimum sera un cauchemar pour les Franciliens. Si le service minimum n’est pas réalisé, je réitère ma demande de remboursement des voyageurs. Enfin, je demande au gouvernement de faire voter un vrai service garanti de 100% aux heures de pointes : avec 9,5 millions de voyageurs par jour en Île-de-France, les transports en commun sont un service public indispensable." 

Première solution : le vélo et la prime de 500€ dès début décembre

Déjà annoncée en octobre 2019, la prime d’aide à l’achat sera disponible un mois plus tôt que prévu pour inciter les Franciliens à acheter un vélo à assistance électrique, pendant les grèves et au moment des fêtes de fin d’année. Les demandes d’aides pourront être effectuées depuis un site internet d’Île-de-France Mobilités qui sera disponible à partir du mois de février, sur présentation de la preuve d’achat.

Île-de-France Mobilités offre également la possibilité de louer un vélo à assistance électrique pour une durée de six mois, à un tarif de 40€ par mois, comprenant la réparation et l’entretien du vélo. L’abonnement mensuel peut être pris en charge à hauteur de 50% par l’employeur, seul ou en complément de l’abonnement Navigo pour les voyageurs faisant des trajets intermodaux. Le reste à charge pour l’abonné est alors de 20€ par mois. 

Du 25 novembre au 31 décembre, Île-de-France Mobilités propose un mois d'abonnement gratuit au Véligo Location.

Deuxième solution : covoiturage gratuit

En partenariat avec les plateformes BlaBlaLines, Covoit’ici, Karos, Klaxit, Ouihop le covoiturage sera gratuit pour tous les Franciliens pendant les jours de grève.

Troisième solution : le télétravail

Île-de-France Mobilités propose des espaces connectés de micro-working pour permettre à ceux qui le souhaitent de pouvoir travailler près de leur domicile. Selon, la région près de 200 gares ont été dotées de ces espaces connectés de micro-working. Vous pourrez retrouver tous les espaces disponibles dans la région sur ce site internet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu