Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports
Dossier : Le projet de TGV Lyon-Turin

Lyon-Turin : un premier tronçon du tunnel terminé

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

C'était une journée clé pour le projet Lyon-Turin. Un premier tronçon du tunnel a été officiellement terminé ce lundi. Il relie Saint-Martin-la-Porte à La Praz, en Savoie. Plusieurs élus et membres du gouvernement ont pu assister, dans le tunnel, au percement des derniers mètres.

Visite de la première section du tunnel Lyon Turin
Visite de la première section du tunnel Lyon Turin © Maxppp - Sylvain MUSCIO

La Praz, Saint-André, France

Le moment était symbolique mais il marquait également la "concrétisation" du projet. Et il a été fêté comme il se doit. 

Présence du secrétaire d'Etat aux transports

Les neuf premiers kilomètres du long tunnel, de 57,5 km au total, du projet ferroviaire Lyon-Turin ont été officiellement percés ce lundi en Savoie. Il s'agit d'un tunnel entre Saint-Martin-la-Porte et La Praz, en Maurienne. 

Le reportage de France Bleu Pays de Savoie.

De nombreux élus ont été conviés pour l'occasion. La région Auvergne-Rhône Alpes, le département de la Savoie, mais aussi l'Union européenne ont envoyé des représentants. Sans oublier la présence du secrétaire d'Etat en charge des transports, Jean-Baptiste Djebbari. 

Plusieurs représentants de l'Etat et de l'Union européenne étaient présents. Sans oublier les élus de la Maurienne et les responsables du projet.  - Radio France
Plusieurs représentants de l'Etat et de l'Union européenne étaient présents. Sans oublier les élus de la Maurienne et les responsables du projet. © Radio France - Luc Chemla

Pendant que les "officiels" étaient dans le tunnel, plusieurs centaines d'invités étaient à la surface, les yeux rivés sur un écran géant qui retransmettait en direct le percement des derniers mètres. C'est le tunnelier Federica, mastodonte de 135 mètres de long et de 2,5 tonnes qui s'en s'en est chargé. Après 20 minutes d'opération le mur de pierre s'effondre. Les ouvriers sortent alors du tunnel, drapeau de l'Italie, de la France et de l'Union européenne, à la main. 

Le percement des derniers mètres était retransmis sur un écran géant.  - Radio France
Le percement des derniers mètres était retransmis sur un écran géant. © Radio France - Luc Chemla

Beaucoup de symboles mais cela va au-delà. "On passe au concret" insiste Hubert du Mesnil, le président de TELT, maitre d'ouvrage du projet. Les responsables du chantier se sont eux félicités d'avoir terminé une des parties les plus complexe du tunnel, les conditions y étant particulièrement difficiles. Il aura fallu trois ans de travail et la collaboration de 450 ouvriers français et italiens pour construire ce tunnel

Une première étape a donc été franchi mais les travaux ne font que commencer. Les premiers trains de cette ligne Lyon Turin ne circuleront pas avant 2030. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu