Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Quatorzaine imposée par Londres : impossible de rapatrier tous les Britanniques en quelques heures, via Calais

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Dès ce samedi matin 5h, une quatorzaine est imposée pour tous ceux qui rentrent au Royaume-Uni, depuis la France. Décision annoncée par le gouvernement britannique, qui va prendre au dépourvu les très nombreux Anglais qui sont en vacances chez nous.

Les compagnies DFDS et P&O, ainsi qu'Eurotunnel se préparent au rush des britanniques qui vont vouloir rentrer rapidement chez eux.
Les compagnies DFDS et P&O, ainsi qu'Eurotunnel se préparent au rush des britanniques qui vont vouloir rentrer rapidement chez eux. © Radio France - Aurélien Accart

Il y aurait plus de 160.000 britanniques en vacances en France en ce moment, et sur les 300.000 Français résidents en Grande-Bretagne, une bonne partie a certainement profité de l'été pour retrouver l'hexagone. Au tunnel sous la Manche, comme dans les ports de Calais et Dunkerque, les compagnies transmanche sont saturée.

Tunnel sous la manche saturé

Dès l’annonce de la quarantaine, Eurotunnel avait prévenu ses clients que sans réservation, impossible d‘embarquer sa voiture. Au rythme de 4 navettes par heure, c’est 12.000 voitures qui seront transportées d‘ici demain matin.  Et c’est désormais complet jusqu’à l’heure fatidique. 

Au port de Calais,  le patron Jean-Marc Puissesseau anticipe : " le trafic fret n'est pas très important puisque le week-end du 15 août, traditionnellement, cela ne circule pas beaucoup. Cela devrait donc libérer de la place à bord des bateaux. Par ailleurs, j'ai demandé à la sous-préfecture d'augmenter la jauge de passagers autorisés à bord. Le but est de réduire les risques de bouchons."

Réservation indispensable dans les ports

Ceux qui avaient prévu de rentrer dimanche ou lundi vont certainement tenter de le faire plus tôt. "Il y a peut-être aussi des gens qui devaient reprendre le boulot la semaine prochaine et qui vont anticiper pour éviter des problèmes avec leur employeur", poursuit Jean-Marc Puissesseau.

24 heures pour permettre aux gens de rentrer, ça, c'est du jamais vu ! 

Les capacités de transport ne sont pas extensible indéfiniment pour quelques heures. D’autant que le coronavirus avait poussé les compagnies à réduire la voilure, il n'y a plus que trois bateaux sur 6 chez les britanniques de P&O. Malgré tout, les compagnies vont multiplier les rotations et augmenter de 50% les capacités à bord des navires, autour de 750 passagers. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess