Transports

Accident mortel sur la RN4 au sud de la Moselle après une collision entre un poids-lourd et une voiture

Par Cécile Soulé, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu lundi 12 septembre 2016 à 8:39 Mis à jour le lundi 12 septembre 2016 à 12:28

L'accident s'est produit ce matin vers 5h34 sur la RN 4 à hauteur de Landange
L'accident s'est produit ce matin vers 5h34 sur la RN 4 à hauteur de Landange © Maxppp - L'Est Républicain

Un accident mortel s'est produit entre un poids-lourd et une voiture ce lundi matin sur la RN4, à hauteur de Héming, au sud de la Moselle. La gendarmerie indiquait au départ quatre morts, le bilan est revu à la baisse: il y a trois personnes décédées et une entre la vie et la mort.

Terrible accident ce lundi matin à 5h34 sur la RN4, au sud de la Moselle, à hauteur de Héming, entre Sarrebourg et Blamont. Une voiture est entrée en collision avec un poids-lourd sur cet axe très accidentogène, à la limite de la Meurthe-et-Moselle. La gendarmerie indiquait au départ quatre morts, le bilan est revu à la baisse: il y a trois personnes décédées et une entre la vie et la mort. Les trois victimes âgées de 20, 36 et 37 ans sont mortes sur le coup, la quatrième âgée de 21 ans est très gravement blessée.

Selon la préfecture de la Moselle, les victimes sont tous des ressortissants roumains d'une même famille. Leur voiture était en train de doubler et n'a pas réussi à se rabattre à temps. Elle a donc percuté de plein fouet le camion qui arrivait en face. La circulation a été coupée ce lundi matin tôt. Elle est revenue à la normale en fin de matinée.

Depuis 40 ans, les élus locaux réclament la mise à 2x2 voies de cette portion de la RN 4, entre Héming (en Moselle) et Gogney (en Meurthe-et-Moselle). C'est exactement sur cette portion de route qu'a eu lieu l'accident de ce lundi matin. Les 12 km de route nationale sont régulièrement le théâtre d'accidents très graves, souvent mortels. La bonne nouvelle, c'est que le doublement de la RN4 entre Héming et Saint-Georges est enfin acté. Des travaux ont débuté et devraient s'achever en 2020. Le doublement de la section à risque est programmé entre 2017 et 2020. Reste à financer la deuxième partie du tronçon, jusqu'à Gogney. Les élus locaux regrettent que les travaux ne soient pas réalisés en une seule fois.

Partager sur :