Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quelles sont les villes les plus embouteillées en France ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Selon le "Traffic Index" 2018 publié par Tomtom ce lundi, les automobilistes de l’Hexagone passent entre 69 et 150 heures par an, bloqués dans le trafic. 25 villes ont ainsi été classées pour connaître les endroits où il est plus facile de circuler.

Dans l'agglomération parisienne, les automobilistes passent 150 heures par an dans les embouteillages.
Dans l'agglomération parisienne, les automobilistes passent 150 heures par an dans les embouteillages. © AFP - PHILIPPE HUGUEN

Dans son rapport annuel "Traffic index", Tomtom classe 25 villes de France et leurs agglomérations par rapport aux embouteillages recensés dans les trajets quotidiens. Constat général pour 2018 :  la situation s'est détériorée dans quinze villes françaises, et ne s'est améliorée que dans quatre villes.

Paris, ville la plus embouteillée de France

C'est en Île-de-France et particulièrement dans l'agglomération parisienne qu'il y a le plus de perturbations tous les jours. Le matin, les personnes perdent environ 20 minutes tandis que le soir c'est 21 minutes (pour un trajet habituel de 30 minutes). Cela veut dire que sur 1 heure de trajet pour se rendre sur leur lieu de travail, les automobilistes mettent 41 minutes supplémentaires, chaque jour. Remis sur une année, cela représente 150 heures passées dans les bouchons. 

La situation se détériore 

À Bordeaux, en moyenne, il faut 32% de temps en plus pour les trajets quotidiens, par rapport au temps de trafic optimal. Un chiffre en légère hausse comparé à 2017. Soit 146 heures supplémentaires par an passées dans les transports pour les Bordelais, tout comme les Marseillais, même si pour eux la situation ne s'est pas dégradée.

Même constat à Lyon, Toulouse, Montpellier et Nantes, où les temps passés dans les bouchons quotidiens oscillent entre 37 et 35 minutes. Dans dix autres villes, les temps de trajets ont également augmenté. 

Quelques points positifs, le rapport constate une légère amélioration dans quelques villes, notamment Nice et Toulon. 

Le classement national des villes où les temps de trajet sont les plus long.
Le classement national des villes où les temps de trajet sont les plus long. - Tomtom

Bon élève à l'international 

Les Français sont plutôt bien lotis par rapport aux autres pays européens. En effet, Paris n'est classée que 18e des villes européennes les plus embouteillées. C'est Moscou qui est la pire, avec 56% de temps supplémentaire passé dans les bouchons, en moyenne pour chaque trajet. Au niveau mondial, Paris est 45e, loin derrière Mumbai où le seul créneau ne connaissant pas d'importants embouteillages se situe entre 3 et 5 heures du matin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess