Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Radars, stationnement : près de deux milliards de recettes en 2017

jeudi 24 mai 2018 à 12:33 Par Kevin Boderau, France Bleu

Selon un rapport de la Cour des comptes, les recettes des amendes pour les infractions routières ont rapporté près de deux milliards en 2017.

A eux seuls les radars automatiques ont rapportés plus d'un milliard d'euros
A eux seuls les radars automatiques ont rapportés plus d'un milliard d'euros © Maxppp - MaxPPP

Nouveau jackpot pour l'État. D'après la Cour des comptes, les contrôles de circulation et de stationnement ont augmenté de 9% en 2017 (10% pour les radars). En tout ce sont 1,978 milliard d'euros qui sont tombés dans les caisses de l'État grâce aux infractions des automobilistes. Les 4.600 radars automatiques répartis sur l’hexagone représentent plus de la moitié des recettes (1,01 milliard d'euros). 

Le détail des recettes des infractions routières - Visactu
Le détail des recettes des infractions routières © Visactu - Visactu

La Cour des comptes critique l'utilisation de l'argent

Dans leur rapport, les sages de la Cour des comptes remettent en cause l'utilisation des recettes générées par les infractions. Tout l'argent n'est en effet pas affecté à la sécurité routière. Sur les quelque deux milliards d'euros récoltés en 2017, une part de 438 millions d'euros est affectée au désendettement de l'État.

Les recettes des radars ont presque doublé en 9 ans - Visactu
Les recettes des radars ont presque doublé en 9 ans © Visactu - Visactu

Avec l'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires au 1er juillet, l'État compte engranger 400 millions d'euros de recettes supplémentaire.