Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports DOSSIER : La RCEA, "route de la mort"

RCEA dans l'Allier : fin des dépôts des candidatures pour la future autoroute A79

lundi 25 juin 2018 à 20:54 Par Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne

L’appel d’offres sur la concession de la future autoroute A79 s'est clos ce lundi. Les acteurs habituels du secteur devaient y répondre. La RCEA sera transformée en autoroute à l'horizon 2022.

La RCEA et son flux incessant de poids-lourds
La RCEA et son flux incessant de poids-lourds © Radio France - Emmanuel Moreau

Moulins, France

L’appel d’offres sur l’aménagement et la concession de la future autoroute A79 qui va remplacer la RCEA est clos.  Initialement prévue le 14 juin, la clôture des inscriptions avait été repoussée à ce lundi 25 juin. 

Comme attendu, les différents acteurs du secteur des travaux publics devaient y répondre. Parmi eux, Vinci, Eiffage ou encore Colas, filiale du groupe Bouygues. 

Les grands groupes candidats

Le nom du lauréat devrait être connu en fin d'année. Le candidat retenu aura donc pour mission de transformer les 92 kilomètres de RCEA en autoroute, notamment en élargissant à deux voies certaines portions de cet axe, aujourd'hui encore à une voie, mais aussi en créant une séparation physique entre les deux sens de circulation. 

Carte du projet de mise en concession de la RCEA  - Aucun(e)
Carte du projet de mise en concession de la RCEA - Dossier de déclaration d'utilité publique

Ces travaux devraient au mieux aboutir en 2022.
Si ces travaux condamneront cet axe appelé "route de la mort" (voir notre dossier), ils auront un coût. Les 92 kilomètres de cette autoroute A79 dans l'Allier seront payants. Pour le particulier, il faudra sans doute débourser neuf euros pour effectuer le trajet entre Digoin et Montmarault sur cette nouvelle voie.