Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement : Aix-les-Bains rend le stationnement gratuit, les autres villes attendent

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Aix-les-Bains est la seule grande ville de Savoie et de Haute-Savoie à rendre d'ores et déjà le stationnement gratuit, comme lors du premier confinement. Les autres municipalités n'ont pas encore tranché.

A Chambéry, la question n'est pas encore tranchée
A Chambéry, la question n'est pas encore tranchée © Radio France - Anabelle Gallotti

Aix-les-Bains rend le stationnement de nouveau gratuit pendant la durée de confinement, comme au printemps. Pas besoin de payer si on se gare dans la commune depuis ce vendredi. Quant aux abonnés des parkings souterrains, leur abonnement est prolongé le temps du confinement.

Dans les autres grandes villes, la question n'a pas encore été abordée depuis l'annonce du reconfinement, ou n'est pas tranchée. Pas de décision prise pour l'instant indique la mairie d'Albertville pour les parkings souterrains. Même chose pour les structures et le stationnement en surface à Annecy, Annemasse ou Thonon-les-Bains.

Sur la première phase de confinement (...), on a eu à faire face à beaucoup de voitures ventouses - Thierry Repentin, le maire de Chambéry

A Chambéry, la municipalité s'interroge. "Ce n'est pas tranché, parce qu'on veut s'assurer qu'il puisse y avoir des places libres pour les commerces du centre-ville encore ouverts" expose le maire Thierry Repentin. "On s'est rendu compte aussi que sur la première phase, lorsque le stationnement n'avait plus été contrôlé, on a eu à faire face à beaucoup de voitures ventouses". Le maire parle aussi _"_d'abonnés de parkings en surperstructure qui n'ont pas fait l'effort de laisser leur véhicule dans les silos, et sont venus se positionner sur le stationnement de surface, y compris d'ailleurs en supprimant parfois leur abonnement d'un mois ou deux pour profiter de la gratuité". Il annonce que la décision sera prise prochainement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess